•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Scott aura sa nouvelle école primaire

L'eau a fait des ravages dans cette classe, considérée perte totale.

Photo : Radio-Canada / Olivier Lemieux

Nicolas Vigneault

Radio-Canada a appris que le gouvernement du Québec annoncera lundi la construction d'une nouvelle école primaire à Scott en Beauce. C'est ce que réclamait la municipalité alors que l'école a été inondée à plusieurs reprises ces dernières années.

Le projet présenté par la commission scolaire Beauce-Etchemin est évalué à plus de 18 millions de dollars. Il permettra de remplacer l'école l'Accueil qui a été lourdement endommagée par les inondations qui ont frappé la Beauce il y a presque deux semaines.

L'école sera construite sur un terrain adjacent à la caserne de pompier sur la rue Carrier, à l'entrée d'un nouveau quartier et bien loin de la zone inondable où se trouve l'école actuelle. L'annonce doit être faite par le premier ministre François Legault qui se rendra en Beauce lundi.

« On se croise les doigts », lance d'entrée de jeu la directrice, Sylvie Boutin, qui clame sur toutes les tribunes depuis deux semaines la nécessité pour la communauté d'avoir une école neuve pour les jeunes du primaire.

« On espère que tout ce qu'on a dit, que tout ce qui a été mis sur les réseaux sociaux, que quelqu'un aura entendu et que quelqu'un nous amènera un projet de nouvelle école. »

Deux ans de travaux

La construction du nouveau bâtiment s'échelonnera sur une période de deux ans, ce qui forcera la commission scolaire à aménager des classes modulaires additionnelles afin d'accueillir les quelque 170 élèves qui sont attendus pour la prochaine rentrée scolaire.

« Ça veut dire deux autres printemps. On se croise aussi les doigts aussi pour que la rivière Chaudière soit de notre bord pour les prochaines années », analyse Mme Boutin.

Annie Guay, enseignante de première année à l'école l'Accueil, fonde également beaucoup d'espoir sur la présence du premier ministre à Scott lundi pour régler ce dossier qui traîne sur les bureaux du ministère de l'Éducation depuis trois ans.

« Deux ans, je pense que toute l'équipe-école est capable de vivre avec ça, il n'y a pas de souci. Si on nous assure que dans deux ans on arrive dans une école neuve, qu'il y ait de nouvelles roulottes, des classes modulaires, on est capable de vivre avec ça. »

En attendant l'annonce de la bonne nouvelle, le personnel de l'école L'Accueil finalise les derniers préparatifs pour la reprise des classes lundi. Comme le sous-sol est inutilisable, une centaine d'élèves devront terminer l'année scolaire dans d'autres locaux situés à l'hôtel de ville et au centre communautaire Atkinson.

Avec la collaboration d'Édith Hammond.

Québec

Éducation