•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le prix des voitures électriques en baisse

Les véhicules électriques intéressent de plus en plus les consommateurs.

Une Chevrolet Volt à une borne de recharge.

Photo : Radio-Canada / Jérôme Lévesque-Boucher

Pierre Marceau

L'engouement pour les voitures électriques augmente. Le 1er mai, le gouvernement fédéral a mis en application une règle budgétaire annoncée en mars dernier lors du dépôt du budget avec une remise de 5000 $ à l'achat d'une voiture électrique neuve dont le prix est inférieur à 45 000 $. En ajoutant la mesure incitative québécoise de 8000 $, les voitures électriques n'auront jamais été aussi abordables dans la province.

L’impact se ressent partout sur les marchés. Depuis plus d’un mois, les concessionnaires ont dû prendre leur mal en patience alors que de nombreux clients ont retardé leur achat pour attendre la mise en application de cette règle budgétaire.

On a une quinzaine de Volt en stock qui devraient se vendre rapidement d’ici les prochaines semaines, annonce Richard Lamy, directeur des ventes chez Trois-Rivières Chevrolet.

Gros plan d'une Chevrolet Bolt EV

Les voitures électriques, comme cette Chevrolet Bolt EV, ont la cote auprès des consommateurs depuis l'entrée en vigueur de nouveaux incitatifs.

Photo : Radio-Canada

Le concessionnaire prévoit aussi que, contrairement aux dernières années, l’industrie devrait répondre mieux à la demande. On en produit plus et on sera en mesure de ne pas faire attendre le client, rapporte Richard Lamy.

Au moins une dizaine de fabricants de véhicules électriques se qualifient pour bénéficier de la mesure incitative fédérale et provinciale.

Impact sur le marché des voitures électriques d'occasion

Le programme fédéral s’adresse uniquement aux voitures neuves, les revendeurs de voitures usagées trouvent donc la situation moins intéressante à court terme.

Certains modèles plus récents, comme la Bolt 2017, se seraient vendus au même prix qu’un modèle neuf chez le concessionnaire.

Un vendeur dans une salle de montre de voitures électriques

Les nouveaux incitatifs ont forcé les concessionnaires de véhicules électriques usagés à ajuster les prix de leurs produits, comme l'a indiqué Guillaume André, qui travaille chez le concessionnaire de Trois-Rivières Simon André.

Photo : Radio-Canada

On a dû ajuster nos prix pour rester concurrentiels, explique Guillaume André, un vendeur d’autos électriques d'occasion de Trois-Rivières.

Il ajoute aussi : qu’il est clair que pour les prochains mois il faudra s’attendre à une baisse dans nos ventes. À moyen et à long terme, c’est une bonne nouvelle puisqu’il y aura plus de véhicules disponibles sur le marché.

Tesla ajuste ses prix

Le programme fédéral ne vise que les voitures électriques de moins de 45 000 $, excluant de facto Tesla.

Le Model 3 2018 de Tesla

Le Model 3 2018 de Tesla

Photo : Associated Press / David Zalubowski

Mais, coup de théâtre dans la nuit du 30 avril : le fabricant californien a annoncé que son modèle 3, vendu à 47 600 $, sera désormais offert à 44 499 $.

Pour y arriver, Tesla a réduit le prix de sa voiture tout en grugeant l’autonomie de la batterie à 150 kilomètres.

Mauricie et Centre du Québec

Consommation