•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les automobilistes devront ralentir à Trois-Pistoles

Pancarte dans un quartier résidentiel où on peut lire : Maximum 40 et Nouvelle signalisation.

La limite de vitesse passera de 50 km/h à 40 km/h dans la majorité des secteurs de Trois-Pistoles. (Archives)

Photo : Ville de Victoriaville

Radio-Canada

La limite de vitesse sera réduite à 40 km/h dans la majorité des rues de Trois-Pistoles dès cet été.

Le conseil municipal a adopté un règlement en ce sens afin d'améliorer la sécurité de la population et de favoriser le transport actif.

En plus de l'abaissement de la limite de vitesse, quatre nouveaux arrêts seront installés au centre-ville ainsi que près du quai.

Carte avec changements apportés

Une nouvelle signalisation entrera en vigueur dans plusieurs secteurs de la ville de Trois-Pistoles à compter du 15 juin.

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Deux de ces arrêts se trouvent dans des corridors scolaires menant à l'école primaire Gérald-Raymond et à l'école secondaire de Trois-Pistoles.

Le maire, Jean-Pierre Rioux, a affirmé que cette annonce était le point culminant de plus de deux ans de réflexion sur les façons d'améliorer la sécurité dans les déplacements.

Ça s'adresse surtout aux automobilistes, parce qu'un automobiliste qui vous frappe, il y a des conséquences terribles, mais le piéton, le cycliste, la personne qui est en triporteur doi[ven]t respecter les règles du jeu [eux] aussi.

Jean-Pierre Rioux, maire de Trois-Pistoles

La coordonnatrice de COSMOSS pour la MRC des Basques, Audrey Plouffe, affirme que son organisme avait fait plusieurs recommandations à la Ville de Trois-Pistoles en ce qui a trait à la signalisation. La municipalité n'était pas aménagée pour favoriser des déplacements actifs, particulièrement pour les jeunes et leur famille, dit-elle. Elle salue donc l'implantation de ces nouvelles mesures.

Le maire de Trois-Pistoles, Jean-Pierre Rioux.

Le maire de Trois-Pistoles, Jean-Pierre Rioux, veut favoriser le transport actif dans sa municipalité. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Julie Tremblay

Pour sa part, le directeur général de l'Association de personnes handicapées l'Éveil des Basques, Benoît Beaulieu, croit que le fait d'abaisser la limite de vitesse et d'ajouter des arrêts à certains endroits stratégiques augmentera la sécurité de tous les Pistolois.

40 km/h, c'est 10 kilomètres de moins, mais c'est 10 kilomètres qui font une différence. Les études démontrent assez bien que la vitesse a un impact important sur la capacité de réagir des conducteurs.

Benoît Beaulieu, directeur général de l'organisme l'Éveil des Basques

Des affiches portant la mention nouvelle signalisation à venir seront installées aux endroits ciblés dès le 15 mai. Les nouvelles règles entreront en vigueur un mois plus tard.

D'après les informations de Patrick Bergeron

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Transports