•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dès 2020, 1500 véhicules de moins à l'heure dans le tunnel La Fontaine pendant sa réfection

Des voitures dans le pont-tunnel.

Le pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine doit faire l'objet de rénovations importantes à compter de l'été 2020.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les travaux qui seront entrepris à l'été 2020 dans le pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine, l'une des principales voies de transit entre Montréal et la Rive-Sud, influeront grandement sur la circulation, selon les projections du ministère des Transports du Québec (MTQ). Mais les automobilistes et les camionneurs ont encore un an pour s'y préparer.

Le projet est majeur, tout comme les entraves qui découleront du chantier. Les travaux entraîneront notamment la fermeture d'une des trois voies dans chaque direction.

« C'est environ 1500 véhicules de retranchés à l'heure dans une direction », estime le directeur du projet, Alexandre Debs.

Le MTQ promet que les deux voies restantes dans chaque direction demeureront ouvertes les jours de semaine. Mais il n'est pas exclu qu'il doive les fermer par moment, la nuit ou la fin de semaine.

Les travaux devraient se poursuivre jusqu'en 2024. Mais le ministère tentera de « limiter la période d'entraves majeures à deux ans au maximum », selon une présentation faite à la presse jeudi.

Il essayera aussi de maintenir l'accessibilité aux camions pendant toute la durée des travaux.

Afin d'atténuer les inconvénients pour les usagers qui empruntent le pont-tunnel quotidiennement, plusieurs mesures seront mises de l'avant, dont l'aménagement d'une voie réservée au transport en commun dans l'échangeur Anjou – un secteur déjà lourdement congestionné en temps normal.

M. Debs promet en outre « beaucoup plus de places de stationnement incitatif sur la Rive-Sud » et « beaucoup plus d'autobus qui vont faire un rabattement vers les deux rives ». Même à Radisson, on bonifie les lignes de métro », soutient-il.

La congestion sur les voies d'accès au pont-tunnel risque d'avoir un effet domino sur les autres liens avec la Rive-Sud, comme le pont Jacques-Cartier, admet le MTQ. Les fonctionnaires comptent cependant sur le nouveau pont Samuel-De Champlain pour absorber une bonne partie de cet achalandage.

Selon ses calculs, le tiers des 1500 conducteurs touchés se rabattront sur d'autres ponts; le quart sur le transport en commun; un autre quart continuera de prendre sa voiture pour emprunter le pont-tunnel, mais en adaptant son horaire pour circuler en dehors des heures de pointe; et les autres – 15 % des automobilistes, environ – opteront pour le covoiturage.

Les travaux du MTQ relativement au pont-tunnel ont comme principal objectif de reconstruire la chaussée de béton de l'autoroute 25 de part et d'autre du tunnel, entre la rue Sherbrooke, à Montréal, et l'île Charron sur la Rive-Sud. Ils visent aussi à moderniser les équipements d'exploitation du tunnel et à mieux protéger les infrastructures des incendies. Mais le ministère en profitera aussi pour reconstituer l'enrochement de protection au-dessus du tunnel, victime de l'érosion subie au fil du temps.

À qui confier les travaux?

Par ailleurs, le MTQ a annoncé au début de la semaine dernière le nom des deux consortiums qui se sont qualifiés pour réaliser les travaux de réfection du pont-tunnel. Le plus bas soumissionnaire remportera le contrat de 100 millions de dollars.

Deux grands groupes se font la course : « Relais St-Laurent », composé de SNC-Lavalin Grands Projets inc., EBC inc. et SNC-Lavalin Capital inc.; et « Renouveau La Fontaine », comprenant Eurovia Infra, Pomerleau Inc., I&S Mobility-Way Inc. et Dodin Campenon Bernard S.A.S.

Le contrat devrait être signé le printemps prochain.

Avec la collaboration de Jean-Sébastien Cloutier et Marc Verreault

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !