•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le projet de la marina de Matane menacé plus que jamais

Le recul de la Ville suscite de la grogne à la marina de Matane

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschenes

Radio-Canada

Des travaux majeurs de plus de 5 millions de dollars auraient dû commencer l'automne prochain à la marina de Matane, mais malgré sa promesse, la Ville refuse finalement d'aller de l'avant sans aide financière du gouvernement.

Le Club de yacht de Matane se prépare pour la nouvelle saison qui pourrait être la dernière avant un moment.

À la marina, des travaux de dragage sont nécessaires, et il faut également réparer de toute urgence les murs qui retiennent la berge.

Les quais flottants attendent d'être installés à la marina

Le Club de yacht de Matane a dépensé près d'un demi-million de dollars pour acheter des quais flottants.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschenes

Le Club de yacht de Matane, un organisme à but non lucratif, a dépensé près d'un demi-million de dollars pour acheter des quais flottants. La Ville de Matane avait endossé ce prêt avec la promesse de réaliser ces travaux majeurs à la marina.

Ils devaient commencer cet automne, mais Matane fait marche arrière et jusqu'à présent, aucune subvention n'est disponible.

Les plans et devis sont faits. Donc, beaucoup d'argent a déjà été mis dans le projet, mais ce que l'on cherche, c'est d'avoir un soutien financier pour que l'effort fiscal des citoyens soit moins important que de payer 100 % de la facture, indique Jérôme Landry, le maire de Matane.

Les membres du Club de yacht ne digèrent pas cette décision.

Ça n'a aucun sens ce qu'ils ont fait.

Steven Grant, le commodore au club de yacht de Matane
Steven Grant, le commodore au Club de yacht de Matane

Steven Grant, le commodore au Club de yacht de Matane

Photo : Radio-Canada

Le commodore au club de yacht de Matane, croit que si rien n'est fait, la marina devra fermer l'an prochain.

Ils nous ont mis dans la " schnoute " pas mal d'aplomb. Parce que les gens ne paieront pas 2000 piastres par année pour rester à terre, déplore Steven Grant.

Les membres du club ne digèrent pas non plus ce recul de la Ville de Matane.

On le prend pas. On a travaillé fort. Tout le monde a travaillé fort pour avoir une belle marina sécuritaire.

Un membre du club
La marina de Matane nécessite des travaux de plus de cinq millions de dollars

La marina de Matane nécessite des travaux de plus de cinq millions de dollars

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschenes

Je trouve ça un peu ridicule parce qu'on s'entend que c'est dû, là. C'est assez visible quand on regarde le bassin de la marina.

Un membre du club

Matane invite le Club de yacht à discuter pour trouver des solutions. Le maire croit par exemple que des travaux pourraient être faits en plusieurs étapes.

D’après les informations de Jean-François Deschênes

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Politique municipale