•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La police de Timmins « arrête » un ourson

Un ourson derrière des barreaux.

L’ourson d’environ trois mois est en fait plus gros que la moyenne, affirme un expert en réhabilitation.

Photo : Service de police de Timmins

Radio-Canada

La police de Timmins a trouvé un ourson de 2,7 kilogrammes dans une résidence de la rue Dwyer, à Schumacher, dans le nord-est ontarien. L'orphelin pleurait dans un recoin de la résidence.

L’agent n’a pas réussi à trouver la mère de l’ourson dans les environs.

Compte tenu de sa taille et de son âge, et craignant qu’il ne puisse survivre seul, nous avons décidé de le “mettre en détention”, affirme le Service de police de Timmins dans un communiqué.

Le service policier a entrepris des démarches avec le ministère des Richesses naturelles et des Forêts pour transporter l’ourson au centre de réadaptation pour ours noirs Bear with Us, près de Huntsville, au nord de Toronto.

Mike McIntosh, directeur du centre, explique que l’ourson sera pris en charge jusqu’à l’âge de 18 mois, avant d’être remis en liberté.

L’orphelin sera nourri à la bouteille pendant quelques jours, explique M. McIntosh, le temps qu’il s’habitue au goût du substitut de lait maternel.

Ensuite, il boira du lait maternisé dans un plat jusqu’à la fin de juin, ajoute-t-il.

L’expert en réhabilitation souligne que les ours noirs sont principalement végétariens et se nourrissent surtout de baies.

Il n’est donc pas nécessaire de leur apprendre à chasser.

Animaux