•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La pêche au homard dans la zone 23 s’ouvrira sur plusieurs jours

Pêcher le homard à l'aurore.

Certains pêcheurs de homard du nord-est du Nouveau-Brunswick pourront aller déposer leurs casiers vendredi, d'autres samedi.

Photo : Radio-Canada / Ann-Édith Daoust

Radio-Canada

Les pêcheurs de homard du nord-est du Nouveau-Brunswick ne pourront pas tous jeter leurs casiers à l'eau le même jour, et certains réclament des jours de pêche supplémentaires en compensation.

La saison va commencer vendredi pour les pêcheurs de la sous-zone 23D, qui s'étend de Neguac à Escuminac, et elle va se terminer le 3 juillet.

La pêche commencera samedi dans le cas des sous-zones 23A et 23B, dans la baie des Chaleurs, et elle finira le 4 juillet.

Les pêcheurs du reste de la zone 23 doivent attendre. La date d'ouverture de leur pêche n'est pas encore déterminée.

Le début de la saison a été retardé dans toutes les zones en début de semaine en raison des vents et des glaces qui persistent en mer et dans les ports.

Une carte qui montre les différentes zones de pêche au homard dans le golfe du Saint-Laurent et dans la détroit de Northumberland.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une carte des zones de pêche au homard dans le golfe du Saint-Laurent et dans le détroit de Northumberland

Photo : Pêches et Océans Canada

Les pêcheurs s’attendent à de bonnes prises et ils espèrent obtenir des prix satisfaisants.

Du côté de la ressource, on est très confiants. Comme vous avez vu depuis les deux dernières années, la ressource est là. On s’attend d’avoir un prix égal et même peut-être un peu plus que l’année passée, affirme le pêcheur Réjean Comeau, vice-président de l’Union des pêcheurs des Maritimes.

La saison s’ouvre également vendredi à 6 h dans la zone 24, au large de la côte nord de l’Île-du-Prince-Édouard, ainsi que dans les zones 26B Sud et 26A, qui bordent le Cap-Breton et le nord de la Nouvelle-Écosse.

Les glaces et les conditions météorologiques ont aussi retardé l’ouverture de la pêche au crabe dans la Péninsule acadienne. Des dizaines de crabiers ont finalement pris le large dans la nuit de mercredi à jeudi, mais quelques pêcheurs à Shippagan ont décidé de rester au quai à cause des vents forts qui sévissent encore en mer.

Nouveau-Brunswick

Industrie des pêches