•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mort d'une fillette à Granby : « On a tout fait pour essayer de la sortir de là », dit sa grand-mère

Le service de la Direction de la protection de la jeunesse en Estrie.

Le service de la Direction de la protection de la jeunesse en Estrie.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La grand-mère de la fillette de Granby morte mardi affirme s'être battue pendant quatre ans contre la Direction de la protection de la jeunesse afin de récupérer la garde de sa petite-fille.

On s'est toujours fait revirer de bord, on se faisait accuser de dénigrement de mon fils... ce qui était complètement faux, a-t-elle déploré mercredi.

Cette dernière avait eu la garde de l'enfant pendant 44 mois avant que son fils parvienne à la récupérer, précise-t-elle.

On est passé en cour... on a tout fait pour essayer de la sortir de là. Il n'y a rien eu à faire. C'était juste lui et sa parole qu'ils prenaient.

La grand-mère de la fillette

Au-delà de l'enquête criminelle, la dame souhaite maintenant une enquête publique sur les procédures de la DPJ afin que sa petite-fille « ne soit pas morte pour rien ».

Nous, on s'est battus corps et âme. On a mis des heures et des heures à préparer des dossiers, explique-t-elle. Je disais qu'elle devait sortir de là et on me disait qu'elle ne pouvait pas sortir de là parce qu'elle était déjà trop malade et qu'elle vivait trop de stress... que de sortir serait un stress de plus...

Je leur avais dit qu'il n'y avait rien de mieux que les bras de sa grand-mère pour la consoler et panser ses blessures... résume-t-elle.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Justice et faits divers