•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Débat des chefs à T.-N.-L. : échanges animés sur la santé, l'économie et Muskrat Falls

Les trois chefs sont debouts derrière des podiums.
Les chefs des trois principaux partis ont participé mercredi au débat télévisé de CBC. De gauche à droite : Ches Crosbie, Dwight Ball et Alison Coffin. Photo: CBC
Marie-Isabelle Rochon
Patrick Butler

Les leaders des trois principaux partis à Terre-Neuve-et-Labrador ont croisé le fer mercredi soir lors du seul débat télévisé de la campagne électorale.

À deux semaines du scrutin du 16 mai, le chef libéral Dwight Ball, le chef progressiste-conservateur Ches Crosbie et la cheffe néo-démocrate Alison Coffin se sont affrontés lors d'un débat de 60 minutes organisé par CBC, NTV News et le journal The Telegram.

Trois visions pour la province

Dans son discours d’ouverture, le chef des libéraux, Dwight Ball, a encouragé les électeurs à interroger les candidats de leur circonscription sur les engagements de leur parti, soutenant du même coup que le NPD n’avait pas de plan précis et que les progressistes-conservateurs propageaient des idées fausses.

De son côté, Ches Crosbie a étalé les trois principales priorités de son parti : la création d’emplois, la vie abordable et la transparence. Il a réaffirmé que son parti ferait de la santé une priorité au cours des 200 premiers jours de son mandat.

D'entrée de jeu, la cheffe du NPD, Alison Coffin, a présenté son parti comme étant celui qui serait le plus apte à améliorer les services en santé, à protéger les emplois et l’environnement, et à solidifier l'économie de la province.

Muskrat Falls

Les premiers échanges ont porté sur la santé et sur les façons d'épargner aux contribuables les contrecoups de l’immense facture du mégaprojet de Muskrat Falls.

Êtes-vous fier de ce que votre parti a fait à la province? Environ 30 % de la dette de la province provient de ce projet, a demandé Dwight Ball à Ches Crosbie.

M. Crosbie s’est distancié à maintes reprises des anciens premiers ministres progressistes-conservateurs qui ont préparé et approuvé le projet de Muskrat Falls.

Je suis un nouveau chef et un nouveau gérant. Le Parti progressiste-conservateur du passé n’existe plus.

Ches Crosbie, chef progressiste-conservateur

Ches Crosbie a aussi accusé Dwight Ball d’avoir soutenu le projet de Muskrat Falls à une certaine époque, en citant d’anciennes publications sur Twitter.

Santé

Depuis des semaines, Dwight Ball accuse Ches Crosbie de vouloir faire des compressions dans les services en santé. Mais le chef progressiste-conservateur a nié avoir laissé entendre que le gouvernement provincial devrait réduire ses dépenses en santé.

Affirmez-vous n’avoir jamais dit que faire des compressions dans le système de santé était un bon début?, a demandé Dwight Ball à Ches Crosbie.

Ce dernier a rétorqué que la province de Terre-Neuve-et-Labrador avait le système de santé le plus cher du pays et qu'elle obtient les pires résultats. C’est embarrassant!

Économie

Ches Crosbie a notamment critiqué la gestion de l’économie par le gouvernement de Dwight Ball.

Nous sommes les derniers du pays en matière de croissance économique. Le PIB a diminué de 2,7 %. Sous la gouvernance de qui est-ce arrivé?, a demandé Ches Crosbie. Il faut assumer ses responsabilités et régler le problème. M. Ball ne l’a pas fait, a-t-il affirmé.

M. Ball a répliqué que les problèmes économiques de la province sont dus aux anciens gouvernements progressistes-conservateurs.

J'ai travaillé au cours des quatre dernières années pour régler les problèmes créés par votre parti.

Dwight Ball, chef libéral

M. Crosbie a d'autre part déclaré que son plan pour réduire les frais de garde d’enfants allait aider à la fois les familles et l'économie. Selon le livre bleu progressiste-conservateur, les familles à Terre-Neuve-et-Labrador paieraient au maximum 25 $ par enfant par journée pour accéder aux garderies.

Alison Coffin a salué cette politique progressiste de Ches Crosbie. Une réduction des frais de garde d’enfants figure à la liste des promesses électorales néo-démocrates depuis des décennies.

Mme Coffin a aussi interrogé Dwight Ball sur les normes de l’industrie de l’aquaculture dans la province. Elle faisait référence aux milliers de saumons d'élevage qui se sont échappés de leur enclos en mer l’été dernier. Elle lui a également reproché de soutenir une industrie qui ne fournit pas d'emplois à temps plein, 12 mois sur 12, à ses employés.

Dwight Ball a répliqué que les normes actuelles qui régissent l’industrie suffisent. Il a ajouté que son gouvernement avait créé des milliers d’emplois dans la province et que des communautés rurales avaient été transformées grâce au développement de l’aquaculture.

Gel des droits de scolarité

Tous les leaders se sont engagés à maintenir le gel des droits de scolarité des étudiants de l’Université Memorial. Mais Alison Coffin est allée plus loin en promettant d’améliorer également les infrastructures de l'établissement.

Ches Crosbie a pour sa part assuré qu’il n’allait pas réduire le financement gouvernemental destiné à l’éducation à Terre-Neuve-et-Labrador.

Je ne suis pas plus en faveur de réduire le financement pour l’éducation que de le réduire pour la santé, a-t-il déclaré.

Violence contre les femmes

M. Ball a souligné la création d'un ministère du Statut de la femme sous son premier mandat, la création d'un programme de conseils juridiques gratuits pour les victimes de la violence liée au genre et d'un comité pour donner un caractère durable à ces initiatives. Mais Alison Coffin a pourfendu ces mesures.

Les comités ne vont pas régler ces problèmes. Des ressources sur le terrain vont régler ces problèmes. Plus de gens qui peuvent aider les femmes à quitter des situations difficiles, a-t-elle affirmé. La moitié des services que vous avez promis aux femmes n'existent pas!

Absence de l’Alliance de T.-N.-L.

Le chef de l'Alliance de Terre-Neuve-et-Labrador, Graydon Pelley, n’a pas été invité à ce débat. Le consortium des médias a seulement invité les chefs des partis qui détenaient des sièges à l’Assemblée législative.

Mardi soir, les chefs des quatre partis ont participé à un débat organisé par la Fédération des travailleurs à Saint-Jean.

Terre-Neuve-et-Labrador

Politique provinciale