•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chaînes de travailleurs pour souligner le 1er mai

Des gens dehors debout au soeil avec des pancartes

Manifestation devant le cégep de Gaspé

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Radio-Canada

Une dizaine de personnes ont participé à la chaîne humaine organisée mercredi midi devant le cégep de Gaspé pour souligner la Journée internationale des travailleurs et des travailleuses.

D'autres rassemblements étaient aussi organisés en Gaspésie, devant les hôpitaux de Sainte-Anne-des-Monts, de Maria et devant le centre d'appel de Revenu Québec à Chandler.

L'objectif était de rappeler l'importance d'offrir des emplois de qualité pour la vitalité socio-économique d'une région comme la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine. Que ce soit pour des postes syndiqués ou non-syndiqués , souligne Anne Bernier, porte-parole pour le secteur de l'Éducation en Gaspésie à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ).

On a une grande éducation à faire, nous, les plus vieux, qui ont connu les grandes batailles, entre autres que les femmes ont faites, dit-elle. C’est important de comprendre que le mouvement syndical n’est pas là juste pour gagner, mais pour s’assurer de ne pas perdre nos acquis.

Des gens debout dehors avec des pancartes

Manifestation à l'occasion de la Journée internationale des travailleurs

Photo : Radio-Canada

La porte-parole de la CSQ souligne qu’il y a encore du pain sur la planche pour faire valoir les droits des travailleurs. Je fais un lien avec ce qui est sorti en fin de semaine au niveau des lignes de pêche, qu’une femme gagnait moins qu’un homme en 2019, c’est épouvantable que ce soit sorti et que ça existe encore.

Anne Bernier estime par ailleurs que la société change et que le milieu de travail doit s’adapter, notamment en ce qui concerne la conciliation travail-famille.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !