•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Repêchage LCF : Jeremy O’Day se prépare à améliorer une équipe « déjà compétitive »

Jeremy O'Day

Jeremy O'Day a été nommé vice-président des opérations football et directeur général des Roughriders de la Saskatchewan après le départ de Chris Jones.

Photo : La Presse canadienne / Michael Bell

Charles Lalande

À l'aube du repêchage de la Ligue canadienne de football (LCF), le directeur général des Roughriders de la Saskatchewan, Jeremy O'Day, se sent prêt à acquérir de nouveaux joueurs qui se grefferont à sa formation qu'il juge « déjà compétitive » offensivement comme défensivement.

Celui qui en sera à sa première séance de sélection dans ses nouvelles fonctions prévoit donc, lorsque viendra son droit de parole jeudi soir, mettre la main sur le meilleur joueur disponible plutôt que de miser sur une position précise.

Lors du repêchage, les neuf équipes du circuit de Randy Ambroisie repêcheront un total de 73 joueurs et la durée sera de 8 rondes.

Choix des Roughriders :

  • 1ère ronde, 6e rang
  • 2e ronde, 15e rang
  • 4e ronde, 35e rang
  • 5e ronde, 44e rang
  • 6e ronde, 53e rang
  • 8e ronde, 71e rang

Tout au long de cette soirée importante, Jeremy O’Day sera accompagné par plusieurs membres de son personnel des opérations football. Chose certaine, les Roughriders se sont préparés à tous les scénarios.

« Nous avons fait plusieurs repêchages simulés. Nous avons des gens dans notre personnel qui ont travaillé avec d’autres équipes qui pourraient nous renseigner sur leur philosophie, leurs besoins, la profondeur de leur alignement et sur leur nombre de joueurs canadiens », a-t-il expliqué, même s'il sait que ces pratiques sont différentes de la réalité.

Selon la troisième version du repêchage simulé proposé sur le site officiel de la LCF, les Roughriders sélectionneront au premier tour le joueur de ligne offensive de l’Université du Kansas Alex Fontana et le demi offensif Maleek Irons, de l’Université de l’Ohio, avec leur second droit de parole.

Cette liste publiée sur le site de la LCF mercredi se veut un exercice spéculatif qui vise à déterminer quel espoir sera sélectionné par quelle équipe lors de la séance du 2 mai.

Pas préoccupé par les négociations

Au cours des dernières semaines, ce sont les négociations entre les dirigeants de la LCF et l'Association des joueurs de la Ligue canadienne de football qui ont retenu l’attention dans l’univers du football professionnel canadien.

L’actuelle convention collective viendra à échéance le 18 mai alors que les camps d’entraînement doivent débuter le lendemain. Au total, ce sont 97,3% des joueurs de la LCF qui ont voté en faveur du déclenchement d'une grève dans la mesure où les négociations d'un nouveau contrat de travail demeurent dans l’impasse.

De son côté, Jeremy O’Day indique que ce nuage d’incertitude ne change guère sa stratégie en vue de la prochaine saison. « Nous ne faisons pas partie du processus de négociations. Nous nous préparons pour le début de la saison comme d’habitude », souligne celui qui est un ancien joueur vedette des Riders. Il a fait le saut comme dirigeant en 2011 après avoir pris sa retraite comme athlète.

Saskatchewan

Football