•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Parti vert riposte avec son autocollant en appui à la taxe carbone

L'autocollant des conservateurs et l'autocollant du Pari vert, côte à côte.

Le Parti vert de l’Ontario a créé une réplique de l’autocollant distribué par le gouvernement Ford en opposition à la taxe sur le carbone. La reproduction met plutôt en garde les automobilistes contre les dangers des changements climatiques.

Photo : Radio-Canada

Mathieu Simard

Le Parti vert de l'Ontario contre-attaque et crée une réplique de l'autocollant distribué par le gouvernement Ford aux stations-service de la province. Plutôt que la version originale qui dénonce la taxe sur le carbone du fédéral, la reproduction du Parti vert met en garde les automobilistes contre les dangers des changements climatiques.

Les autocollants seront mis à la disposition des propriétaires de station-service pour qu’ils les exposent à proximité de celui imposé par les progressistes-conservateurs. Le Parti vert n’encourage personne à remplacer les autocollants sur les pompes à essence, puisque des amendes sont prévues pour les stations-service qui refuseront d’installer les autocollants anti-taxe carbone.

C’est scandaleux que le premier ministre force les entrepreneurs à se rendre complices de sa campagne de désinformation sur le climat.

Mike Schreiner, chef du Parti vert de l’Ontario
Un homme en complet portant des lunettes, assis sur une chaise, répond à des questions en souriant.

Mike Schreiner, chef du Parti vert de l'Ontario

Photo : Radio-Canada

Sa version de l'autocollant vise à informer la population du coût des changements climatiques pour le Canada, en citant les conclusions de recherches scientifiques.

Parallèlement, la version du gouvernement explique que la taxe carbone ajoutera plus de 11 cents le litre au prix de l'essence d'ici 2022.

Mike Schreiner espère que sa campagne de sensibilisation permettra de compléter l'information véhiculée par les conservateurs sur leur autocollant partisan, financé par les contribuables.

Les inondations extrêmes qui ont lieu à travers le pays devraient nous forcer à avoir une discussion urgente sur la réduction de la pollution, ajoute le député vert.

Le parti n'a pour l'instant imprimé qu'une centaine d'autocollants. Ils seront remis aux stations-service qui manifesteront leur intérêt. Seule une version anglaise est disponible.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !