•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chaleur dégagée par GNL : Promotion Saguenay endosse l’idée de Jean-Marc Crevier

Le conseiller municipal de Saguenay, Jean-Marc Crevier qualifie de scandaleux le contrat de Me Louis Coulombe.

Le conseiller municipal Jean-Marc Crevier propose de récupérer la chaleur excédentaire dégagée par le projet de GNL à La Baie.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Promotion Saguenay appuie la proposition du conseiller municipal Jean-Marc Crevier de récupérer la chaleur excédentaire dégagée par le projet industriel de GNL Québec au port de Grande-Anse.

Cette chaleur pourrait servir à d'autres promoteurs, par exemple à un propriétaire de serres.

Le directeur général de Promotion Saguenay, Patrick Bérubé, confirme avoir amorcé des discussions avec l'entreprise qui serait disposée à analyser cette possibilité.

Nous, on a eu la discussion avec GNL Québec et, effectivement, je pense que c’est avantageux pour eux de trouver une nouvelle façon d’utiliser cette énergie-là. Je pense que c’est une entreprise qui veut que son projet soit le plus socialement acceptable. Ça devient intéressant pour nous de travailler en collaboration pour que l’énergie puisse être utilisée à d’autres fins que la création d’emplois ou la création de richesse.

Patrick Bérubé, directeur général de Promotion Saguenay

Selon le DG, il est d’abord nécessaire de connaître la quantité et la qualité de l'énergie excédentaire générée par l'usine de liquéfaction de gaz naturel. Ensuite, il faudra valider la faisabilité du projet.

GNL Québec se montre ouverte

La directrice des communications chez GNL Québec, Stéphanie Fortin, affirme que l’entreprise est prête à étudier cette possibilité, pourvu qu’elle soit « compatible et réaliste, compte tenu des réalités opérationnelles » du projet.

L'entreprise veut être un vecteur de développement dans la région et démontrer de l’ouverture pour ce genre d’initiative.

L’entreprise est au stade de l’élaboration des plans d’ingénierie pour son projet d’usine de liquéfaction de gaz naturel.

L’entreprise prévoit exporter 11 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié par année à partir du port de Grande-Anse dès 2025.

Le gaz naturel proviendrait de l’Ouest canadien est serait acheminé par gazoduc.

Le projet d’usine est évalué à 9,6 milliards de dollars canadiens.

Saguenay–Lac-St-Jean

Environnement