•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Avant-pendant la crue : la catastrophe en images aériennes

La crue printanière.

La crue printanière fait à nouveau des ravages en Outaouais.

Photo : Radio-Canada

Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Du haut des airs, la rive de la rivière des Outaouais est parfois invisible. Des quais, des rues et des parcs submergés... Radio-Canada a survolé la ville de Gatineau avec un drone pour constater les dégâts dus aux inondations. Voyez nos images avant-pendant la crue.

Plus de 550 résidences sont inondées et 1395 personnes sont évacuées à Gatineau. Le maire, Maxime Pedneaud-Jobin, avoue lui-même être en zone inconnue alors que les niveaux de l’eau dépassent ceux de 2017.

Grâce à un outil de cartographie et à nos tournages en drone, nous avons superposé des images d'avant et de pendant la crue.

Rue Jacques-Cartier (Nouvelle fenêtre)

La rue Jacques-Cartier est complètement submergée à la hauteur du Quai-des-Légendes. Plusieurs de ces résidences ont fortement été touchées lors de la crue printanière de 2017.

Rue Riviera (Nouvelle fenêtre)

Portez une attention particulière à l'extrémité droite des deux photos. La capture d'écran de Google a été produite avant la destruction de deux maisons, inondées en 2017.

Rue René (Nouvelle fenêtre)

Au centre, la rue René, entourée de la rue Saint-Louis et de la rue Saint-François-Xavier. Ce quartier de Gatineau est méconnaissable en raison de la montée des eaux.

Rue Campeau (Nouvelle fenêtre)

La rivière des Outaouais a débordé sur le boulevard Hurtubise, mais également sur une grande partie de la rue Campeau, rue perpendiculaire à la rivière.

Radio-Canada/CBC a obtenu toutes les autorisations de Transports Canada et de la Sécurité civile pour réaliser ces tournages en drone.

Nous n'avons pas obtenu l'autorisation de la Ville d'Ottawa pour survoler le côté ontarien de la rivière des Outaouais. Pour des raisons techniques, il nous a été impossible de reproduire des photos de Clarence-Rockland.

Infographies d'Emilee Flansberry-Lanoix

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !