•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Attention à l’eau des inondations, avisent les autorités

Une maison entourée d'eau.

L'eau commence à baisser dans le sud du Nouveau-Brunswick, mais c'est un processus lent, rappellent les autorités.

Photo : Radio-Canada / Michel Corriveau

Radio-Canada

Les résidents devraient éviter tout contact avec l'eau des inondations, assure la médecin-hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, la Dre Jennifer Russell. Celles-ci peuvent contenir des eaux usées non traitées provenant de réseaux d'égout qui débordent ainsi que des déchets agricoles et industriels.

Ces eaux peuvent ainsi représenter des risques pour la santé et causer des maladies et des infections, explique la Dre Jennifer Russell. Les gens pourraient devenir malades en mettant leurs mains contaminées dans ou près de leur bouche ou en consommant de la nourriture ou de l’eau contaminée.

Quelques précautions à prendre

Lavez-vous toujours les mains avec du savon et de l’eau potable après le nettoyage ou après avoir manipulé des articles contaminés par les eaux de crue, et ce, même si vous portez des gants, dit-elle. Si vous n’avez pas accès à du savon et à de l’eau pour vous laver les mains, vous devriez utiliser un désinfectant pour les mains.

Jennifer Russell en point de presse.

La médecin-hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, Jennifer Russell

Photo : Radio-Canada

La Dre Jennifer Russell indique qu’il est important de garder les animaux de compagnie hors des zones inondées afin de prévenir la propagation de bactéries dans d’autres endroits. Ne permettez pas aux enfants de jouer dans les régions où l’on trouve des eaux de crue jusqu’à ce que ces endroits aient été nettoyés ou pendant environ une semaine après le retrait complet des eaux des inondations. Après ce délai, le soleil et le sol aident à détruire les bactéries nocives, et tout risque pour la santé devrait disparaître.

Si les eaux des inondations se sont retirées de votre puits et s’il n’y a aucun signe de contamination chimique, assurez-vous de faire bouillir votre eau de puits pendant une minute avant de la consommer, et ce, jusqu’à ce que les résultats des tests d’eau soient connus. Pour les préparations pour nourrissons, continuez à faire bouillir l’eau pendant deux minutes, conformément aux directives du fabricant, ou utilisez des préparations prêtes à servir vendues en portions uniques.

Les niveaux d’eau descendent lentement

Les niveaux d’eau ont commencé à baisser lentement dans le sud du Nouveau-Brunswick et devraient continuer à descendre dans les prochains jours.

Les niveaux d’eau de la plupart des régions longeant le fleuve Saint-Jean devraient tomber sous le niveau d’inondation d’ici la fin de la semaine, à l’exception de Jemseg, de Saint-Jean, de Grand Lake et de Quispamsis.

Quelques centimètres d'eau sur une route.

Il y a à peine cinq jours, il y avait environ un mètre d’eau sur Riverside, à Fredericton. L'eau commence donc à descendre.

Photo : Radio-Canada / Michel Corriveau

Greg McCallum, de l’Organisation des mesures d'urgence, rappelle qu’il s’agit cependant d’un processus lent et que les citoyens doivent demeurer vigilants. Ils doivent notamment :

  • respecter les barricades sur les routes;
  • éviter les activités récréatives sur l’eau;
  • ne pas marcher sur les chemins de fer.

En date du mardi 30 avril, 486 foyers ont été évacués, selon les chiffres de la Croix-Rouge canadienne, ce qui représente 1207 individus. Parmi eux, 433 personnes ont trouvé refuge dans les lieux offerts par l’organisme, comme des hôtels.

La Croix-Rouge avise également qu’elle a commencé à distribuer des ensembles de nettoyage pour tous ceux qui en auront besoin dans les jours à venir.

Nouveau-Brunswick

Incidents et catastrophes naturelles