•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le chef du Parti conservateur libre de l'Alberta quitte son navire

Il est assis dans un café et sourit à la caméra­.

Derek Fildebrandt regrette de ne pas avoir été invité au débat des chefs pour expliquer sa défaite aux dernières élections.

Photo : Radio-Canada / Audrey Neveu

Radio-Canada

Derek Fildebrandt, candidat défait dans Chestermere-Strathmore aux dernières élections, quitte la vie politique. Il tourne ainsi le dos au Parti conservateur libre de l'Alberta qu'il a fondé en juillet dernier.

Celui qui avait été élu en 2015 sous la bannière du Wildrose, avant l'union du parti avec celui des progressistes-conservateurs, a fait l’annonce de sa démission lundi.

D’après Derek Fildebrandt, un chef par intérim pourrait être nommé dès cette semaine. Par la suite, aucune date n'a encore été déterminée pour l'élection d'un nouveau chef.

Le Parti conservateur libre de l’Alberta avait présenté 24 candidats en vue des élections du 16 avril 2019, sans toutefois parvenir à gagner de sièges à l’Assemblée législative.

Derek Fildebrandt a obtenu 10 % des voix dans Chestermere-Strathmore, la circonscription qu’il souhaitait représenter pour les prochains quatre ans.

Selon l’ancien chef, la mauvaise performance de son parti pendant les élections est attribuable à la nouveauté de la formation dans le paysage politique albertain. Pour expliquer sa défaite, l’ancien député dénonce aussi le fait qu’il n’a pas pu prendre part au débat des chefs et que la campagne présentait, selon lui, seulement deux options aux Albertains.

Malgré son départ, Derek Fildebrandt assure qu’il se fera entendre sur la scène politique provinciale. Il précise aussi ne pas avoir l’intention de faire une entrée en politique fédérale.

Derek Fildebrandt dit plutôt vouloir retrouver sa vie privée, « trouver un vrai travail et gagner de l’argent ».

Honnêtement, je suis heureux d’en finir avec la politique. Je suis content de retrouver ma famille, d’avoir à nouveau un semblant de vie privée.

Derek Fildebrandt, ancien chef et fondateur du Parti conservateur libre de l’Alberta

L’ancien député ajoute qu’il soutiendra le futur chef par intérim. Il espère qu’aux prochaines élections les Albertains seront disposés à voir les candidats du Parti conservateur libre d’une autre façon.

Alberta

Politique provinciale