•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une tour de 55 étages pourrait être érigée devant un hôtel historique d’Edmonton

En avant-plan, le parc. En arrière-plan, la façade de l'hotêl MacDonald.

La tour de 55 étages serait érigée ici, dans le petit parc situé devant l'hôtel MacDonald.

Photo : Radio-Canada / Gabrielle Brown

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les citoyens de la capitale albertaine sont invités à prendre part à une consultation publique mardi soir, pour discuter de la proposition de rezoner le site qui accueille présentement le parc Frank Oliver sur l'avenue Jasper dans le but d'y contruire une tour de 55 étages.

Le parc se trouve au coeur du centre-ville, à l’intersection de l’Avenue Jasper et de la 100e Rue.

Les promoteurs promettent un gratte-ciel épuré conçu spécifiquement pour minimiser l'obstruction visuelle.

« Ce n’est pas par hasard qu’on l’a conçu pour qu’il soit mince. On veut minimiser les effets sur la ligne d’horizon et sur la taille de son ombre pour s'assurer qu'on laisse des corridors d'accès à l'hôtel », explique Aaron Knight, un vice-président de l’entreprise Great Gulf, à l’origine du projet.

Il souligne aussi l'aménagement prévu d'un petit espace public avec des bancs et des arbres entre l'hôtel et la tour, pour combler le vide qui serait laissé par la disparition du parc Frank Oliver.

Quatre fois plus haute que l’hôtel

La nouvelle tour résidentielle serait érigée directement devant le vieil hôtel MacDonald. Cet édifice est une véritable signature du centre-ville d'Edmonton, un îlot historique dans un paysage urbain beaucoup plus contemporain, raconte Alex Abboud, le président du Conseil du patrimoine d'Edmonton.

« C'est quelque chose avec [un] caractère, [un] paysage historique, que les gens voudraient voir préservé », affirme-t-il.

L'hôtel, lui, n'est pas compromis, mais certains de ses points d'observation le seront, au nom d'un centre-ville revitalisé et plus dense. Alex Abboud s’inquiète que cette tour de 185 mètres de haut obstrurait la vue de l’hôtel.

« Nous pensons que c'est non seulement important que l'immeuble [soit] préservé, mais que les gens [puissent] le voir, indique-t-il. Les gens [ne] pourront pas le voir quand ils marchent sur la rue ou quand ils passent devant en conduisant. »

Les citoyens sont d’ailleurs invités à se prononcer au sujet du rezonage mardi, de 18 h à 20 h, à l’Hôtel Fairmont MacDonald.

Avec le feu vert des autorités, les promoteurs espèrent inaugurer le gratte-ciel en 2023.

Avec des informations de Simon-Pierre Poulin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !