•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le réalisateur de Boyz N the Hood, John Singleton, est mort

L'homme parle dans un micro.

John Singleton le 28 janvier 2019

Photo : Getty Images / Tommaso Boddi

Radio-Canada

Le réalisateur John Singleton, qui a été victime d'un accident vasculaire cérébral (AVC) il y a près de deux semaines, est mort. Il avait 51 ans.

Sa famille a décidé, lundi, de mettre fin au maintien artificiel des fonctions vitales du cinéaste.

Dans une déclaration, la famille de John Singleton affirme que ce choix a été une décision angoissante, que [la] famille a prise au bout de plusieurs jours avec les conseils attentionnés des médecins de John.

Le réalisateur avait été admis aux soins intensifs d'un hôpital de Los Angeles le 17 avril à la suite d'une défaillance cardiaque. La semaine dernière, sa mère, Shelia Ward, avait demandé d'être désignée curatrice provisoire de John Singleton afin de prendre des décisions médicales et financières s'il en était incapable.

Nommé aux Oscars pour son premier film

John Singleton est le premier réalisateur noir à avoir été nommé pour l'Oscar de la mise en scène, en 1992, avec La loi de la rue (Boyz N the Hood), sombre tableau de l'engrenage des gangs à Los Angeles, de la violence sous-jacente de nombreux quartiers noirs de la ville et de la répression aveugle de la police.

Son film, qu'il a tourné à 22 ans seulement, a été un choc culturel et une étape majeure dans l'histoire du cinéma afro-américain, avec sa distribution comprenant Angela Bassett, Laurence Fishburne, Cuba Gooding Jr et le rappeur Ice Cube.

Il avait explosé à Hollywood, dans notre culture et notre conscience, avec sa vision si puissante de la vie dans notre ville.

Thomas Schlamme, président de l'Association des réalisateurs américains

« Repose en paix, John Singleton. C'est tellement triste d'apprendre la nouvelle », a également réagi le réalisateur américain Jordan Peele sur Twitter.


Après Boyz n the Hood, John Singleton avait également réalisé 2 Fast 2 Furious (2003), son plus gros succès commercial, une nouvelle version de Shaft (2000), Quatre frères (2005) ou Fièvre à Columbus University (1995).

Avec les informations de Associated Press, et Agence France-Presse

Cinéma

Arts