•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inondations en Beauce : les élèves de Scott privés de leur école pour deux semaines

L'école L'Accueil demeure fermée une autre semaine. L'établissement a subi de lourdes pertes sur le plan pédagogique.

L'école L'Accueil demeure fermée une autre semaine. L'établissement a subi de lourdes pertes sur le plan pédagogique.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Lavoie

Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Si les élèves des écoles de Sainte-Marie, en Beauce, retourneront en classe mardi matin, ceux de Scott devront patienter une autre semaine avant de renouer avec leurs livres.

L’établissement lourdement endommagé par les inondations ne rouvrira ses portes que le lundi 6 mai prochain. Les élèves ont donc droit à des « vacances forcées » de deux semaines.

L’école L’Accueil de Scott devait initialement rouvrir mardi, mais la direction de la Commission scolaire de Beauce-Etchemins s’est rétractée lundi midi, explique son directeur général, Normand Lessard.

« Au niveau du bâtiment, la qualité de l’air est correcte. Cependant, avec les dégâts d’eau qu’on a eus, on a eu beaucoup trop de pertes au niveau du matériel pédagogique et [on n’a pas] le temps de se réorienter correctement pour donner un service adéquat aux élèves [d’ici mardi] », raconte-t-il.

Matériels pédagogiques endommagés

Des membres du personnel enseignants, qui sont rentrés au travail lundi matin, ont fait part de leurs réserves à la direction, lorsqu’ils ont constaté l’ampleur des dommages.

« Quand la direction a fait le tour avec les enseignants, force est d’admettre que c’était le cas », ajoute M. Lessard.

« Quand on va rouvrir l’école, on va offrir un bon service et non pas stationner des élèves dans l’école et ne rien leur faire faire. »

— Une citation de  Normand Lessard, directeur général de la Commission scolaire de Beauce-Etchemins

Une stratégie est élaborée pour offrir un service de garde toute la semaine afin de permettre aux parents des jeunes concernés de vaquer à leurs occupations régulières.

Le bâtiment demeure à ce point endommagé que plusieurs élèves de l’école L’Accueil seront transférés au centre communautaire Atkinson à compter de la semaine prochaine. D’autres suivront plutôt leurs cours dans la salle de réunion du conseil municipal de Scott.

Un ballon et des bâtons de hockey sont déposés au sol dans une entrée de l’École Mgr-Feuiltault. Le bas des murs porte des traces de l’inondation.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L’École Mgr-Feuiltault de Sainte-Marie, en Beauce, rouvrira mardi.

Photo : Radio-Canada / Pierre-Alexandre Bolduc

Retour en classe à Sainte-Marie

À Sainte-Marie, les classes reprendront mardi matin pour les élèves des Monseigneur Feuiltault et Maribel. Comme à Scott, le personnel est toutefois rentré au travail lundi afin de préparer le retour des élèves.

Réparer tous les nombreux dommages que les bâtiments ont subis constituait une véritable course contre la montre. Des murs ont notamment été arrachés à l’école Maribel, explique le directeur des ressources matérielles de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemins, Damien Giguère.

« On a enlevé les matériaux contaminés et ainsi de suite afin qu’on puisse redonner l’école le plus rapidement possible aux élèves et aux enseignants. »

— Une citation de  Damien Giguère, directeur des ressources matérielles de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemins

Certaines classes ont également dû être déménagées. Les élèves concernés seront conduits dans leurs nouveaux locaux mardi matin, une fois regroupés à l’école qu’ils fréquentent habituellement.

L’école Feuiltault accueillera par exemple deux classes en adaptation scolaire de l'école voisine Maribel, beaucoup plus durement touchée.

Des tests d'air ont été effectués et les résultats ont été suffisamment concluants pour que les décideurs permettent un retour en classe.

Avec les informations de Marc-Antoine Lavoie et Pierre-Alexandre Bolduc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !