•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les libéraux dévoilent une plateforme électorale sans surprise

Portrait de Dwight Ball derrière un podium.

Le leader du Parti libéral de Terre-Neuve-et-Labrador, Dwight Ball, annonce sa plateforme électorale lundi à Saint-Jean.

Photo : Radio-Canada / Patrick Butler

Patrick Butler

Le chef du Parti libéral de Terre-Neuve-et-Labrador, Dwight Ball, a dévoilé la plateforme électorale de son équipe. Ce « livre rouge » compte très peu d'initiatives qui n'ont pas déjà été détaillées dans le dernier budget. M. Ball estime qu'il sera jugé sur le bilan de son gouvernement et demande aux électeurs un nouveau mandat pour continuer « à obtenir des résultats ».

Un des seuls nouveaux engagements de cette plateforme concerne la création d'un système provincial de radios pour les premiers répondants. De nouvelles tours de relais permettraient à ces derniers de mieux coordonner leurs efforts et pourraient également améliorer les réseaux cellulaires dans certaines régions rurales.

Le parti a également promis d’établir de nouveaux centres d’excellence aux campus du Collège de l’Atlantique Nord afin de développer la main-d’oeuvre de la province dans plusieurs industries telles l'aquaculture, l’aérospatiale, le secteur minier et le tourisme.

Mais la plupart des engagements annoncés lundi faisaient partie du dernier budget provincial, déposé le jour précédant le déclenchement des élections. Les promesses répétées lundi portent notamment sur les services de santé : une nouvelle stratégie pour l’autisme, des examens oculaires gratuits pour les enfants et des pompes à insuline remboursées par le régime provincial d’assurance-maladie pour les diabétiques de type 1.

M. Ball a surtout mis l'accent sur son plan pour réduire les futurs coûts d’électricité pour les consommateurs de Terre-Neuve-et-Labrador. Les libéraux prévoient verser 726 millions de dollars l’année prochaine pour réduire l’impact de l’immense facture du mégaprojet de Muskrat Falls sur les tarifs d’électricité.

Les libéraux soutiennent que ce plan sera plus efficace que celui de leurs principaux rivaux, les progressistes-conservateurs.

M. Ball affirme que sa plateforme se base sur le plan La voie à suivre que son gouvernement a annoncé en 2016. Ce plan, qui s’étale sur une période de sept ans, prévoit un retour à un équilibre budgétaire d’ici 2022-2023. Il espère par exemple doubler la production agricole d'ici 2022 et la production pétrolière d'ici 2030.

Il est très clair que le plan que nous avons annoncé en 2016 est un plan qui fonctionne pour notre province.

Dwight Ball, chef du Parti libéral

Une plateforme prudente

Les libéraux ont fait de plus grandes promesses en 2015, lors de la dernière campagne électorale. À l’époque, M. Ball a promis qu’il allait réduire les impôts même si le gouvernement faisait face à d’énormes difficultés financières. Un budget déficitaire de 1,8 milliards de dollars l’a finalement forcé à changer d'idée.

Cette fois-ci, les libéraux font preuve de prudence.

Le Parti libéral est la première formation politique à dresser une liste formelle de ses engagements électoraux.

Le Parti progressiste-conservateur dévoilera sa plateforme mardi, quelques heures avant le premier débat des chefs, un forum des leaders (Nouvelle fenêtre) organisé par la Fédération des travailleurs de Terre-Neuve-et-Labrador.

Un deuxième débat sera diffusé sur les ondes de CBC et NTV News mercredi soir à 19 h.

Terre-Neuve-et-Labrador

Politique provinciale