•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des travaux en 2020 pour le Carrefour maritime de Rivière-du-Loup

Le port de Rivière-du-Loup.

Le projet de Carrefour maritime vise à un réaménagement complet du port de Rivière-du-Loup. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Radio-Canada

La Ville de Rivière-du-Loup vient d'obtenir les derniers permis nécessaires à la construction du volet terrestre de son Carrefour maritime. La Ville ira en appel d'offres au cours des prochaines semaines, notamment pour la construction d'un bâtiment multiservice. Si tout va bien, les travaux pourraient commencer en 2020.

Depuis plus d'une décennie, le projet évalué à 11 millions de dollars est dans les cartons à la Ville de Rivière-du-Loup.

Il vise à réaménager le secteur du parc maritime de la Pointe de Rivière-du-Loup. Il inclut des aménagements terrestres et maritimes, ainsi qu'un bâtiment pour des partenaires comme la Société des traversiers du Québec et les Croisières AML, notamment.

Même s'il reste plusieurs autorisations à obtenir pour aménager la portion maritime du projet, la mairesse de Rivière-du-Loup, Sylvie Vignet est très heureuse de l'étape qui vient d'être franchie.

Ça va permettre de faire notre porte d'entrée sur notre quai, de se donner un accueil à l'image de Rivière-du-Loup [...] qui va faire l'inclusion de tous ceux qui travaillent dans le développement récréotouristique.

Sylvie Vignet, mairesse de Rivière-du-Loup

Le cogestionnaire du Carrefour maritime, William Grenier, affirme pour sa part que c'est une très bonne nouvelle que la Ville puisse aller de l'avant avec les aménagements terrestres.

La mairesse de Rivière-du-Loup, Sylvie Vignet et le député de Rivière-du-Loup, Denis Tardif (au centre) lors de la conférence de presse de lundi.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La mairesse de Rivière-du-Loup, Sylvie Vignet et le député de Rivière-du-Loup, Denis Tardif (au centre) lors de la conférence de presse de lundi.

Photo : Courtoisie Ville de Rivière-du-Loup

Il précise que les pourparlers se poursuivent avec le ministère de l'Environnement et Pêches et Océans Canada concernant les travaux de dragage qui doivent être faits dans le cadre du projet.

On a pensé draguer avec du dragage hydraulique. Grosso modo ce que ça fait, c'est une espèce de balayeuse qui désagrège la vase, fait une boue, une sorte de lait au chocolat qu'on va tout simplement rejeter au bout du quai donc ça nous permettrait de draguer la marina, explique-t-il.

M. Grenier souligne qu'il n'est pas possible de faire du dragage ordinaire, notamment en raison du statut précaire du béluga dans le parc marin du Saguenay-Saint-Laurent.

Avec les informations de Patrick Bergeron

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !