•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville de Regina discutera de réduction de vitesse près des écoles

L'intérieur de la salle de rencontre du conseil municipal de la Ville de Regina. Il y a des bureaux installés en demi-cercle avec les conseillers qui sont assis devant un écran.
Le conseil municipal de Regina discutera entre autres de la réduction de la vitesse à 30 km/h dans les zones scolaires Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le conseil municipal de Regina aura lundi soir une réunion chargée durant laquelle ses membres discuteront entre autres de réduire la limite de vitesse à 30 km/h dans les zones scolaires et d'augmenter le nombre de zones sans laisse pour les chiens.

Le conseil municipal entendra un groupe qui représente les usagers des zones sans laisse pour les chiens, Off Leash Dog Park User Group. Un comité de la Ville a recommandé d'accroître le nombre de ces zones dans les lieux où se trouvent des patinoires extérieures en hiver.

Ce groupe espère que la patinoire Joanne Houlet et celle du centre de loisirs North West seront incluses dans les zones où des propriétaires d'animaux de compagnie peuvent amener ses derniers.

La Ville examinera aussi la recommandation du comité des travaux publics et des infrastructures de limiter la vitesse de circulation dans les zones scolaires à 30 km/h, entre 7 h et 19 h à partir de septembre 2019.

Si cette recommandation est acceptée, la Ville de Regina aura la même limite de vitesse que Saskatoon dans les zones scolaires, à la différence qu’à Regina, cette limite de vitesse serait en vigueur toute l’année.

Le conseil municipal votera aussi sur la surveillance des nuisances sonores, qui ne relèverait plus de la Ville. Les entreprises de construction immobilière deviendraient responsables de la réduction des bruits lors de leurs travaux.

La Ville discutera aussi d’un accord avec la Première Nation Cowessess qui permettra la création d’une réserve urbaine dans la région de North Central.

Les conseillers municipaux se pencheront aussi sur un permis au coût de 400 $ pour des activités d’art urbain.

Le conseiller municipal indique qu’il demandera une motion pour ajouter des discussions sur les sacs en plastique.

Les élus indiquent que ces sacs sont un danger pour l’environnement, ajoutant qu'ils « remplissent les dépotoirs et engorgent les rivières et les cours d’eau. »

Le conseil municipal souhaite qu’un rapport évalue l’impact de ces sacs et propose des solutions pour limiter leur utilisation, d’ici le dernier trimestre de 2020.

Avec les informations de Heidi Atter, CBC News

Saskatchewan

Politique municipale