•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fillette mordue par un chien : des accusations sont portées contre les propriétaires

Radio-Canada

Après que les parents d'une fillette attaquée par deux chiens la semaine dernière ont demandé que des accusations soient déposées contre les propriétaires des chiens, la Ville de Winnipeg a confirmé lundi que des accusations sont portées. Une audience sera tenue dans les prochains jours pour décider du sort des animaux.

AVERTISSEMENT : Certaines photos dans ce texte peuvent heurter la sensibilité des lecteurs.

Gregory Ducharme marchait avec sa fille Semiah, 5 ans, vers 11 h 30 mardi quand deux chiens sont sortis d’une cour arrière par une porte laissée ouverte.

« Tout s'est passé si vite, raconte M. Ducharme. Ils se sont précipités sur elle. »

Il dit avoir crié aux chiens de reculer, mais l'un des animaux « a attrapé la fillette et l’a emmenée. »

Lorsqu'un des propriétaires est venu appeler ses chiens, l'un d'entre eux a mordu le visage de Semiah.

« Le propriétaire est venu et a attrapé le chien. J'ai dû frapper le chien pour le faire lâcher prise », raconte Gregory Ducharme.

La femme de M.  Ducharme, Lolanda, était à l'intérieur de leur maison et a entendu ce qui s’est passé.

« J'ai immédiatement couru. Quand je suis sortie de la maison, ma fille a couru vers moi, le visage en sang », se souvient-elle.

Semiah a subi des coupures à la poitrine, aux aisselles, à la mâchoire, aux oreilles et à la tête.

« Un des chiens lui a déchiré l'oreille. Son oreille pendait », raconte le père de la fillette.

Semiah a été emmenée à l'hôpital, où elle a reçu des dizaines de points de suture en plus de subir une intervention chirurgicale au visage. Elle est toujours à l'hôpital et pourrait avoir besoin de davantage d'opérations chirurgicales.

Des blessures graves sur le visage d'une enfant.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Semiah Laquette a été gravement blessée la semaine dernière lors d'une attaque de deux chiens dans la ruelle qui conduisait à sa maison.

Photo : Lolanda Ducharme

Les propriétaires sont responsables de leurs animaux

La police confirme avoir été appelée au sujet de cette attaque et confirme qu’une enquête se déroulera, en collaboration avec l’Agence des fourrières.

L'agence affirme être entrée en contact avec les propriétaires des chiens et ajoute que des accusations pourraient être déposées en cour en vertu du règlement municipal sur la possession responsable d’animaux.

« L’Agence des fourrières rappelle aux propriétaires d’animaux qu’ils sont responsables de leurs animaux, affirme un porte-parole du service municipal. On rappelle aux propriétaires d'animaux de prendre toutes les mesures nécessaires pour s'assurer que leur animal ne présente aucun danger pour les humains comme pour les animaux. »

Les parents souhaitent des accusations

Les propriétaires des chiens ont affirmé que les animaux avaient été emmenés par l’Agence des fourrières et qu'ils s'attendaient à assister à une audience sur le sort des chiens lundi.

L’un des propriétaires espère que ses animaux de compagnie ne seront pas abattus. Il a ajouté que les chiens, âgés d'un an et demi, n'avaient jamais montré de signes d'agressivité.

Cependant, Gregory et Lolanda Ducharme veulent que des accusations soient déposées contre les propriétaires et que les chiens soient abattus.

« Cela aurait pu se terminer différemment. Beaucoup d'enfants rentrent seuls à la maison de l'école [à l'heure où s'est produite cette attaque] », affirme Lolanda.

Manitoba

Faits divers