•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Changement d'horaire chez Keolis : 19 heures entre Carleton et Matane

Un autocar stationné.

Un autocar de Keolis

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La modification de l'horaire d'un trajet en autocar de Keolis fait des dommages collatéraux. À la demande des usagers, le transporteur a modifié l'horaire entre Montréal et Gaspé. Ce changement a provoqué un changement important au trajet entre le nord et le sud de la région. Maintenant, il faut presque une journée pour se rendre de l'autre côté de la péninsule.

Récemment, une pétition de 1821 noms demandait à Keolis d’accommoder les gens de la Gaspésie et de rendre le voyage « moins long et pénible », écrit l’initiatrice de la pétition

L’horaire a bien été modifié, le départ de Montréal est une heure pus tard et les temps d'attente à Québec et Rimouski, entre autres, ont diminué.

Cependant, il n'est plus possible de faire une correspondance à Mont-Joli comme avant. L’autocar en provenance de Matane arrive en retard, soit 5 minutes après le départ d’un autre autocar en direction de Carleton.

Tableau de l'horaire du transport par autocar.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'arrivée à Mont-Joli est prévu à 15 h 15, soit 5 minutes après le départ de l'autocar en direction de Carleton.

Photo : Radio-Canada / Capture d'écran de la page web de Keolis

capture d'écran de la page web de Keolis.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le départ de l'autocar de Mont-Joli est prévu à 15 h 10, soit 5 minutes avant l'arrivée de celui de Matane.

Photo : Radio-Canada / Capture d'écran de la page web de Keolis

Conséquence : le voyageur doit faire le tour de la péninsule. Le trajet entre Matane et Carleton qui durait auparavant 4 heures dure maintenant 19 heures.

Capture d'écran de la page web de Keolis
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le trajet de Matane à Carleton est de 19 h 10.

Photo : Radio-Canada / Capture d'écran de la page web de Keolis

L’usager Mathieu Savoie utilise ce moyen de transport pour se rendre régulièrement chez lui à Nouvelle ou pour réaliser des contrats de photographie.

Il trouve la situation absurde.

« C'est un 5 à 10 minutes de différence, mais qui annule complètement un transfert. Puis si les grandes villes ont été capables de repousser d'une heure alors pourquoi [ne pas] attendre 15 minutes? C'est devenu un obstacle pour eux? Faire un trajet de 19 heures, c'est complètement absurde. »

— Une citation de  Mathieu Savoie, usager

Le directeur marketing pour Keolis Canada, Maurice Vaillancourt, promet d'étudier la situation.

« On entend cette demande-là qu'on trouve tout à fait pertinente. On va voir si c'est faisable au niveau de nos opérations et si ce l'est on dépose une demande à la Commission [des transports du Québec] »

— Une citation de  Maurice Vaillancourt , le directeur marketing pour Keolis Canada

Cependant, M. Vaillancourt ajoute qu’un changement à l'horaire, si minime soit-il, n’est pas simple

Il faut s’assurer par exemple qu’il ne provoque pas un problème ailleurs sur le réseau. Également, il faut respecter la convention collective des conducteurs. Ils doivent avoir un nombre d'heures minimums de sommeil, rappelle-t-il.

Un autocar sur la route.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un autocar de Keolis quitte la gare de Matane.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Une seconde pétition

Pour s’assurer que sa demande soit bien prise en considération, Mathieu Savoie a décidé de lancer une pétition à son tour.

Il demande que de rétablir l’horaire de la correspondance à Mont-Joli comme il était avant les changements. Au moment d’écrire ces lignes, sa pétition avait recueilli 224 signatures.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !