•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Festival jazz et blues de Saguenay veut rayonner à l’international

Un homme joue du piano entouré des autres membres de son groupe.
Une cinquantaine de spectacles étaient présentés dans quinze salles différentes. Photo: Radio-Canada
Rosalie Dumais-Beaulieu

Le Festival jazz et blues de Saguenay s'est terminé samedi après avoir présenté une cinquantaine de spectacles. Pour la toute première fois, une douzaine de producteurs de festivals internationaux se sont réunis à Chicoutimi pour s'inspirer sur les façons de promouvoir leur art à l'international.

Les organisateurs du Festival jazz et blues ont tenu à réunir ces personnes pour faciliter la création de futures collaborations entre les producteurs et diffuseurs de musique d’Haïti, de Montréal ou de Moncton, par exemple.

Les producteurs pouvaient également profiter de l'occasion pour repérer des artistes et mousser leurs futures programmations.

J’aimerais bien convaincre beaucoup de gens à venir jouer dans ma salle. Ici, on crée l'opportunité et on se donne beaucoup de contacts entre nous.

Marc-André Sarrault, directeur au développement des affaires au Gésù à Montréal

Le président du festival Haïti Jazz, Joël Widmaïer, a d’ailleurs des projets en tête avec le Centre d’expérimentation musicale de Saguenay. Il caresse aussi l’espoir de voir des artistes haïtiens dans la programmation saguenéenne.

De grands noms cette année

Le 24e Festival jazz et blues de Saguenay a été couronnée de succès, et les spectateurs ont pu voir des artistes de renom au fil de la cinquantaine de spectacles présentés.

Wallace Roney, le trompettiste new-yorkais, il a hérité de toutes les trompettes de Miles Davis et pour nous c’est un moment clé dans notre histoire. On a mis sous contrat Victor Wainwright aussi, et il était nommé aux Grammys en février dernier, se réjouit le responsable de la programmation, Jacques Dubé.

L'année 2018 avait battu un record d'achalandage. Cette année, selon le bilan provisoire, les spectateurs ont été aussi nombreux à venir célébrer la musique jazz et blues pendant les cinq jours du festival.

Saguenay–Lac-St-Jean

Musique