•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nombre d'inscrits aux centres d'aide de Gatineau augmente toujours

La marina d'Aylmer, à Gatineau.

L'eau a monté à la marina d'Aylmer, à Gatineau.

Photo : Radio-Canada / Stéphane Leclerc

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Plus de 1200 personnes ont été contraintes à quitter leur résidence ou croient devoir le faire prochainement dans le territoire de Gatineau, a fait savoir la Ville, dimanche matin.

Ces personnes se sont toutes inscrites auprès de la Ville à l'un des centres d'aide aux sinistrés ou par l'intermédiaire du 311.

De ce nombre, un total de 159 familles ont été prises en charge et hébergées par la Croix-Rouge, selon les données les plus récentes.

Par ailleurs, le niveau de l'eau augmente toujours. De samedi à dimanche, le niveau de la rivière des Outaouais a augmenté de 3 cm à la station hydrométrique de Hull, de 2 cm à Masson-Angers et de 1 cm au Quai des artistes, tout comme à la station hydrométrique Cartier.

Plus de 700 000 sacs de sable

Alors que l'eau monte, la production de sacs de sable se poursuit à Gatineau, comme dans bon nombre de secteurs de l'Outaouais et de l'Est ontarien.

Dimanche matin, la Ville en avait déjà distribué 757 000.

Des équipes sont attendues encore une fois, dimanche, pour en faire et en distribuer d'autres. La Ville de Gatineau mentionne que la production de sacs de sable se poursuivra tant et aussi longtemps qu'il y aura un besoin.

Par ailleurs, il n'y a pas de changement majeur en ce qui a trait aux fermetures de routes depuis samedi à Gatineau. Toutefois, une portion du boulevard Saint-René Est est limitée à la circulation locale près du pont Boyes qui, lui, a été fermé par la Ville samedi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !