•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La rivière des Outaouais s'approche du maximum observé en 2017

Une petite muraille de sacs protège un terrain d'une rivière agitée.

À la hauteur de Cumberland, la rivière des Outaouais a déjà atteint le niveau record de 2017.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le niveau de la rivière des Outaouais est à quelques centimètres d'atteindre la pointe maximale observée lors des inondations de 2017, selon la plus récente mise à jour de la Commission de planification de la régularisation de la rivière des Outaouais (CPRRO). Et il a continué de monter samedi.

L’organisme indique que la rivière des Outaouais a atteint un niveau de 44,96 m, par rapport au niveau de la mer, dans le secteur de la marina de Hull, samedi à 17 h. Il ne manque que 24 cm pour atteindre la pointe observée en mai 2017, qui était de 45,20 m.

Or, comme il est prévu que l'eau continue de monter de 64 cm jusqu'au 1er mai, la pointe maximale est maintenant estimée à 45,60 m dans ce secteur, soit 40 cm de plus qu'il y a deux ans.

Pour ce qui est du secteur de Grenville – Hawkesbury, le niveau observé samedi soir est de 6 cm sous la barre de 2017. L’eau pourrait s'élever à un seuil historique de 43 m vers le 1er mai, surpassant le maximum de 2017, qui était de 42,81 m au-dessus du niveau de la mer.

Les eaux vont aussi continuer de monter dans le secteur du lac Deschênes – Britannia, selon la CPRRO, possiblement encore de 41 cm. Le niveau le plus récemment observé est inférieur à la pointe de 2017 de 5 cm. La pointe maximale de 60,80 m pourrait être atteinte le 30 avril.

On s’attend à ce que les niveaux d’eau dépassent ceux observés en mai 2017.

Commission de planification de la régularisation de la rivière des Outaouais

Ainsi tous les secteurs le long de la rivière des Outaouais qui ont été touchés en 2017, et possiblement d’autres secteurs, sont à risque, fait savoir la Commission.

Les niveaux d'eau et les débits sur le tronçon principal de la rivière des Outaouais poursuivent leur hausse en raison du ruissellement accru provenant des précipitations importantes reçues dans les parties nord et ouest du bassin et de la fonte des neiges, affirme le CPRRO dans sa mise à jour.

Par ailleurs, le niveau de la rivière a augmenté de 9 cm en moyenne entre la dernière mesure effectuée vendredi et la première effectuée samedi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Incidents et catastrophes naturelles