•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De fortes précipitations et des rivières sous surveillance

Débordement sur la rue Hannequin, à Québec

Débordement sur la rue Hannequin, à Québec

Photo : Radio-Canada / Nahila Bendali

Radio-Canada

Alors que plusieurs résidents de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches sont en mode nettoyage, d'autres appréhendent toujours des inondations. Si les fortes précipitations peuvent inquiéter certains résidents, les autorités se font rassurantes pour les prochaines heures.

Dans la région de Québec, déjà 150 mm de pluie ont été reçus en avril dans la région de Québec, indique le météorologue chez Environnement Canada, Antoine Petit. Ce qui est nettement au-dessus de la moyenne qui se situe entre 85 et 90 mm, a-t-il ajouté.

« Ça va diminuer en intensité au cours de la journée. On a reçu dans la région de Québec 48 mm de pluie depuis vendredi après-midi. Donc, on devrait, au cours de l’après-midi, rajouter peut-être un 5 à 10 mm de pluie », a-t-il dit.

Plusieurs propriétés sont touchées par des inondations à Québec, dans l'arrondissement de La Haute-Saint-Charles.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Plusieurs propriétés sont touchées par des inondations à Québec, dans l'arrondissement de La Haute-Saint-Charles.

Photo : Radio-Canada / Nahila Bendali

Certains cours d'eau débordent, notamment les rivières Jaune, Saint-Charles et Nelson. Audrey Perreault, porte-parole à la Ville de Québec, a indiqué que cette crue printanière est habituelle. La rivière Lorette est sous surveillance.

« En raison des fortes précipitations, la ville est toujours mobilisée avec des équipes sur le terrain afin d'ancitiper une hausse éventuelle du niveau des rivières », a-t-elle ajouté.

Le réseau municipal est aussi en surcharge dans certains secteurs. La Ville demande aux citoyens de contacter le 311 s'ils constatent des anomalies.

Une situation sous contrôle

En point de presse, la ministre responsable de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a déclaré que la situation est sous contrôle dans la région, même si plusieurs cours d'eau sont sous surveillance.

Une résidence inondée par la rivière NelsonAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une résidence inondée par la rivière Nelson.

Photo : AFP

« On entrevoit peut-être des hausses sporadiques des niveaux d'eau, notamment la rivière Saint-Charles, Nelson, mais on ne pense pas que ça donnera lieu à d'autres inondations, ou du moins rien de majeur. Évidemment, tout ça est évolutif », a-t-elle souligné.

Les précipitations ont été moins grandes dans la région de Chaudière-Appalaches où entre 20 et 25 mm ont été reçus. Environnement Canada prévoit un 5 mm supplémentaire.

Le porte-parole Éric Houde a indiqué observer une montée des eaux sur l’ensemble du territoire, mais la situation devrait s'améliorer rapidement.

« C’est des cours d’eau qui réagissent vite, qui vont monter rapidement et ils devraient descendre rapidement aussi sur le territoire. »

Les précipitations devraient ensuite diminuer par la suite jusqu’à mardi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Environnement