•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus d'une centaine de personnes âgées évacuées du Château Saint-André

Des digues autour du Château Saint-André pour empêcher l'eau de s'y rendre.

Le Château Saint-André, à Saint-André-Avellin, a été évacué.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Ce sont 208 citoyens qui ont été évacués jusqu'à présent à Saint-André-Avellin, en Outaouais, dont 112 personnes âgées de la résidence Château Saint-André, samedi matin.

La résidence pour personnes âgées autonomes et semi-autonomes sise au 20, rue du Ruisseau, est menacée par la hausse du niveau de la rivière Petite-Nation.

Une version précédente de ce texte mentionnait que 92 personnes avaient été évacuée de la résidence. Or, le bâtiment compte 92 logements, mais ce sont 112 personnes âgées qui y vivent.

Les résidents ont été amenés au complexe Whissell, situé à quelques rues de la résidence, à bord d'autobus scolaires, où ils devaient être rejoints par leurs proches.

On a dépassé les niveaux de 2017, a indiqué François Simard, copropriétaire du Château Saint-André en entrevue à Radio-Canada, vendredi.

François Simard répond aux questions d'une journaliste.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

François Simard, copropriétaire du Château Saint-André.

Photo : Radio-Canada

Par ailleurs, la crue qui se fait menaçante a un impact sur le moral des résidents. Les gens sont nerveux, ils s'inquiètent. Ils ont peur de l'eau, a affirmé M. Simard.

Nous, on sait que notre devoir, c’est de s’assurer de leur sécurité. Donc, ce qu’on fait, c’est qu’on va suivre le cours des événements, a-t-il dit.

Pas la première fois

La résidence a d'ailleurs été évacuée la fin de semaine dernière à la demande de la Municipalité et de la Sécurité civile, et ce, de façon préventive.

La plupart des résidents sont hébergés chez leurs proches lors d'une évacuation, a précisé M. Simard. Quelques résidents qui ont besoin de soins plus soutenus peuvent être hébergés dans des résidences situées non loin du Château Saint-André, a-t-il dit.

Des membres des Forces armées canadiennes étaient d’ailleurs sur place, vendredi. Ils construisaient une digue de sacs de sable autour du terrain de la résidence.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Incidents et catastrophes naturelles