•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hommage à l’artiste Corno au CNE

L'exposition Hommage à Corno est présentée au CNE jusqu'au 16 juin.

Photo : Radio-Canada / Julie Larouche

Radio-Canada

Le Centre national d'exposition (CNE) de Jonquière avait des airs de galerie new-yorkaise jeudi soir. C'était le vernissage de l'exposition Hommage à Corno, qui regroupe une quarantaine de toiles de l'artiste saguenéenne décédée en 2016.

On a décidé de faire ça ici pour rendre hommage à Joanne, dans notre région puis ça a été fait en collaboration avec la galerie Corno qui est à Montréal, mentionne la sœur de la peintre, Line Corneau.

La moitié des toiles exposées proviennent de la galerie Corno. Les quelque 20 autres toiles appartiennent à des collectionneurs privés. Il a d’ailleurs fallu convaincre ces derniers de prêter leurs tableaux.

Ce qu’on s’est rendu compte, c’est que les collectionneurs, c’est une histoire d’amour qu’ils ont avec leurs tableaux. Ils ne voulaient pas nécessairement nous les passer.

Line Corneau, soeur de Corno
Des gens à l'exposition

Le vernissage de l'exposition a eu lieu jeudi soir.

Photo : Radio-Canada / Julie Larouche

Line Corneau a accompagné sa sœur dans la maladie jusqu’à son décès dans un hôpital mexicain dédié au traitement du cancer. Jeudi soir, elle a été ravie par le vernissage de la plus imposante exposition sur l’œuvre de Corno jamais organisée au Québec.

C’est drôle. Ce que j’ai ressenti, c’est que Joane était là. Je l’ai sentie présente […] puis c’est comme si je la sentais me dire puis dire à la galerie puis à toute l’équipe : "Merci!".

Line Corneau, soeur de Corno

Originaire de Chicoutimi et établie à New York depuis plus de 20 ans, Corno était devenue célèbre grâce à ses tableaux grand format de torses humains. Son style original et unique lui avait permis de se construire une réputation internationale enviable.

Moi, je les vois [les tableaux de Corno] depuis des années puis ça m’impressionne encore, indique Line Corneau.

L’exposition est à l’affiche au CNE jusqu’au 16 juin.

Saguenay–Lac-St-Jean

Peinture