•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’animation fait son entrée dans les écoles du CSF

Un personnage dessiné et présenté dans un logiciel d'animation.
L'outil pédagogique FAME allie technologie et travaux manuels dans l'enseignement des arts aux élèves. Photo: FAME-Vancouver animation school
Saïda Ouchaou

Un nouvel outil pédagogique fera son apparition dans les écoles du Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique à la rentrée 2019. Le programme FAME permettra d'enseigner l'animation aux élèves.

Le programme a été mis au point par l'école d'animation de Vancouver à la demande d'enseignants du secondaire qui souhaitaient connaître les outils utilisés pour enseigner l’animation, explique le directeur et fondateur de l’école, Mario Pochat.

Notre position, c’est toujours d’appuyer une éducation de qualité dans les matières créatives.

Mario Pochat, École d'animation de Vancouver

FAME permet d’étudier l’anatomie, de stimuler la créativité des élèves, et de leur enseigner la logique et la programmation.

L’innovation à l’école, c’est un débat très, très polarisé. Certains sont pour, d’autres sont contre.

Thierry Karsenti, professeur et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur le numérique en éducation

Le titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur le numérique en éducation, Thierry Karsenti, considère les commissions scolaires telles que le Conseil scolaire francophone de Colombie-Britannique qui adoptent des outils comme celui de l’école d’animation, comme très innovantes.

Selon lui, il est primordial que le milieu scolaire intègre le numérique dans sa pédagogie, car les jeunes doivent savoir évoluer dans un environnement où le numérique est omniprésent.

Il croit que l’école doit jouer un rôle éducatif.

« On voit des provinces comme l’Ontario qui interdisent les cellulaires à l’école. Des fois, j’ai du mal à comprendre », souligne Thierry Karsenti.

« Si quelqu’un passe près de se noyer, est-ce qu’on va interdire les cours de natation? Non! Au contraire, on va donner plus de cours », ajoute-t-il.

Quant à l’utilisation du programme FAME en classe, Mario Pochat estime que la pédagogie implique également la réalisation d'un travail manuel de la part des enfants pour chaque travail.

L’outil est offert dans plusieurs langues, dont le français.

Colombie-Britannique et Yukon

Éducation