•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Ontario promet plus d'un milliard pour qu'aucun enseignant ne perde son emploi

Des enfants assis sur leur chaise dans la classe lèvent la main

Le gouvernement ontarien prévoit augmenter le nombre d'élèves par classe. L'augmentation moyenne sera d'un élève par classe de la 4e à la 8e année. Au secondaire, la moyenne d'élèves passera de 22 à 28 jeunes.

Photo : Radio-Canada

Le gouvernement de Doug Ford s'engage à financer le maintien en poste des enseignants déclarés en surplus dans les écoles, à la suite de sa décision d'augmenter la taille des classes.

Des centaines d’enseignants de la 4e à la 12e année ont déjà appris qu’ils perdront leur poste permanent au début de la nouvelle année scolaire.

Toutefois, les conservateurs promettent maintenant de verser une allocation complémentaire de quatre ans aux conseils scolaires de la province lorsque la réduction du nombre d’enseignants et d’enseignantes dépasse le nombre de départs à la retraite ou de départs volontaires.

Alors qu’aucun chiffre n’avait été dévoilé au moment de l’annonce, la ministre de l’Éducation, Lisa Thompson, a confirmé sur Twitter vendredi après-midi que l’allocation supplémentaire s’élevait à 1,6 milliard de dollars.

Avec la mise en œuvre de la protection contre l’attrition, les conseils scolaires devraient avoir les fonds suffisants pour éviter de licencier les membres de leur personnel enseignant qui pourraient être touchés par les changements que nous proposons, estime Lisa Thompson.

Cette mesure fait suite à la promesse de la ministre Thompson qu’aucun enseignant n’allait perdre son emploi en raison l’augmentation du nombre d’élèves par classe.

Par contre, le gouvernement n’explique pas pour le moment si les enseignants ayant déjà reçu un avis de perte de poste retrouveront officiellement leur emploi.

De la poudre aux yeux

Rémi Sabourin, président de l'Association des enseignantes et enseignants franco-ontariens (AEFO), n'est pas du tout impressionné par le montant dévoilé par la ministre Thompson.

En fait, il croit plutôt que le gouvernement n’investit pas davantage en éducation, mais qu'il finance son objectif de réduire le nombre d’enseignantes et d’enseignants dans la province.

Cette annonce de la ministre de l’Éducation représente de la poudre aux yeux, car peu importe la position du gouvernement sur le financement de l’attrition en éducation, il y aura toujours, en moyenne, moins d’enseignantes et d’enseignants devant les élèves en salle de classe.

Rémi Sabourin, président de l'AEFO

D'après l'AEFO, la formule d'attrition du gouvernement provincial aide seulement les conseils scolaires qui n’atteignent pas leurs cibles de réduction du nombre d'enseignants.

Pour Marit Stiles, porte-parole du NPD en matière d’éducation, il ne s’agit pas d'argent nouvellement injecté dans le système d’éducation. Cela permettra simplement aux conseils scolaires de se départir d’enseignants, mais moins rapidement.

Pendant ce temps, les conseils scolaires doivent faire face aux changements d’effectifs dans leur classe. Ce qui veut dire, plus d’étudiants, moins d’enseignants, des classes bondées et moins de choix de cours pour les étudiants. Je pense que ça aura un effet dévastateur pour notre système d’éducation, ajoute Mme Stilles.

Selon le gouvernement, les conseils scolaires doivent se partager un peu plus de 24 milliards de dollars pour 2019-2020. Le financement par élève doit être de 12 246 $, un peu moins que les 12 300 $ de l'année dernière. Le montant attribué aux mesures contre l'attrition devrait se trouver dans cette enveloppe.

Grâce à l'augmentation de la taille des classes, le gouvernement prévoyait éliminer jusqu’à 3475 postes d'enseignants d’ici 2022-2023, de quoi générer des économies annuelles de 292 millions de dollars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !