•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvel incendie à l’église Saint-Joachim

Trois pompiers et un camion de pompier devant l'église Saint-Joachim à Chicoutimi.

Un incendie a été allumé dans le sous-sol de l'église Saint-Joachim ce vendredi.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Tremblay

Catherine Dib

Une dizaine de pompiers de Saguenay sont intervenus vers 7 h 20 vendredi pour éteindre un début d'incendie à l'ancienne église Saint-Joachim de l'arrondissement de Chicoutimi. C'est le neuvième feu en deux ans dans le bâtiment abandonné depuis 2005.

Des citoyens ont aperçu de la fumée qui émanait de l'ancien lieu de culte. Le feu a pris naissance sur une estrade en bois située au sous-sol. Une personne aurait été aperçue quittant les lieux.

Comme à l’habitude, les gens entrent à l’intérieur, il y a des squatteurs, ils mettent le feu pour se réchauffer, probablement que ça a mal viré cette fois-ci, déplore le chef aux opérations à la sécurité incendie de Saguenay, Yannick Bouchard. La police a dépêché une équipe du service d'identité judiciaire pour mener une enquête.

Un homme en uniforme devant l'église Saint-Joachim. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Carl Tremblay, le porte-parole du Service de police de Saguenay, affirme que le service a évacué des personnes de l'église à maintes reprises auparavant.

Photo : Radio-Canada

Le bâtiment désaffecté de la rue Jolliet est constamment la cible de vandales. Les entrées barricadées ne semblent pas décourager les squatteurs. Les gens se présentent de nuit souvent et ils enlèvent les barricades, c’est sûr que ce n’est pas évident pour le propriétaire, explique le porte-parole du Service de police de Saguenay, Carl Tremblay.

Une situation dérangeante

Réal Tremblay, un résident de Chicoutimi, devant sa demeure qui fait face à l'église. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Réal Tremblay, un résident du quartier, aimerait que la ville agisse pour que les incendies dans l'église cessent.

Photo : Radio-Canada

Les incendies répétés dans l’église gêne des résidents du quartier qui ont maintes fois réclamé sa démolition. Réal Tremblay, qui habite à côté de l'église, soutient que la situation a assez duré. Les autorités de la ville devraient obliger le propriétaire à fortifier les entrées comme il faut, dénonce-t-il.

Les pompiers viennent régulièrement car les jeunes mettent le feu régulièrement.

Réal Tremblay, résident du quartier

La Ville de Saguenay cherche des solutions depuis des années. La conseillère municipale du secteur, Brigitte Bergeron, se dit inquiète pour les citoyens. L’église, il y a plein de jeunes qui viennent la fréquenter. Ils mettent du feu, des fois ça crie. C’est vraiment insécurisant, déplore-t-elle.

C’est des coûts pour la Ville, c’est vraiment désolant.

Brigitte Bergeron, conseillère municipale
Une élue municipale devant l'église Saint-Joachim. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La conseillère municipale Brigitte Bergeron veut rassurer les citoyens et affirme qu'elle va faire un suivi pour régler la question de l'église.

Photo : Radio-Canada

L’élue municipale serait en contact avec l’actuel propriétaire et envisage différentes options. La démolition du bâtiment est d’ailleurs une possibilité, bien qu’elle soit très coûteuse.Démolir un édifice comme ça, c’est à peu près 700 000 $ qu’on m’a dit, donc c’est certain, si je peux trouver une solution moins coûteuse, on va y aller pour celle-là, précise Brigitte Bergeron.

Elle espère que le dossier de l’église sera clos d’ici le mois de décembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Incendie