•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Matane déménage son hôtel de ville

Une feuille papier, collée sur un mur, sur laquelle il est écrit  le mot urbanisme

Les installations de fortune seront peu à peu remplacées par des installations qui demeureront transitoires.

Photo : Radio-Canada

Joane Bérubé

C'était le branle-bas de combat jeudi à l'hôtel de ville de Matane, où la trentaine d'employés s'affairaient à vider les bureaux de l'édifice de la rue Saint-Jérôme pour déménager à 2,5 kilomètres de là, sur la rue Saint-Rédempteur, dans l'ancienne école Marie-Guyart.

Tout le déménagement a pu s'effectuer en deux jours : une journée pour ramasser les documents, le matériel et l'ameublement, et une autre pour les transporter.

Des bureaux vides

Les bureaux sont vides, tout a été déménagé dans la journée de jeudi.

Photo : Radio-Canada / Joane Bérubé

C'est donc dans un hôtel de ville complètement vide, en fin de journée, que le maire de Matane, Jérôme Landry, a fait le point sur les travaux qui seront effectués au cours des prochains mois à l'hôtel de ville et à la caserne de pompiers voisine.

Une pièce avec des boîtes blanches empilées les unes sur les autres.

Le bureau du maire est rempli de boîtes

Photo : Radio-Canada / Joane Bérubé

Le chantier devrait coûter de 3,5 à 4 millions de dollars et permettre une rénovation complète de l'hôtel de ville construit en 1967.

L'hôtel de ville de Matane

Le 230 rue Saint-Jérôme demeurera inoccupé pendant au moins six mois.

Photo : Radio-Canada / Joane Bérubé

Des systèmes d'envergure sont à refaire. La ventilation, le système électrique, l'approvisionnement en eau, la fenestration, le revêtement de plancher, énumère M. Landry. On a aussi la présence d'amiante, donc certains travaux devront aussi être faits de ce côté-là.

La Ville a également obtenu une subvention pour rendre l'ensemble du bâtiment accessible aux personnes à capacité physique restreinte.

Comme les travaux touchent l'ensemble de l'édifice, il apparaissait plus simple et moins coûteux de déménager tous les services en même temps durant la totalité du chantier, explique le maire.

La caserne de pompiers de Matane

La caserne des pompiers sera aussi l'objet de travaux de réfection.

Photo : Radio-Canada / Joane Bérubé

C'est pour épargner des coûts que les élus ont jumelé les deux chantiers, soit ceux de l'hôtel de ville et de la caserne. Cette dernière subira des travaux de mise aux normes similaires à ceux de l'hôtel de ville.

Les pompiers déménageront dans une roulotte de chantier. Les camions pourront demeurer dans le bâtiment en rénovation.

Des travaux préliminaires devraient commencer dans les jours à venir.

Une affiche indiquant aux citoyens la nouvelle adresse des services municipaux.

Les citoyens devront se rendre à l'ancienne école Marie-Guyart pour obtenir les services municipaux.

Photo : Radio-Canada / Joane Bérubé

Habitation construction a été retenue comme le plus bas soumissionnaire conforme. Des discussions sont toujours en cours entre les parties pour finaliser l'entente et le démarrage officiel des travaux.

Une réinstallation efficace

En attendant, c'est donc dans l'ancienne école Marie-Guyart que les citoyens devront se rendre pour rencontrer les élus, payer leurs taxes ou obtenir divers permis.

Un édifice en brique avec une entrée vitrée

L'ancienne école secondaire abritera les employés de l'hôtel de ville le temps des travaux. C'était une solution plus simple et moins coûteuse, selon le maire de Matane, Jérôme Landry.

Photo : Radio-Canada

C'est là aussi, dans des classes désertes et d'anciens bureaux d'enseignants, que les employés des services de trésorerie, d'urbanisme, de loisirs ou de greffe devront s'installer. Tous les services importants pour les citoyens ont été installés au premier étage, précise la responsable des communications de la Ville, Anne Dionne.

Un cadre déposé sur un bureau devant une pile de boîtes

Le travail de la journée... s'installer.

Photo : Radio-Canada / Joane Bérubé

Les citoyens ont toujours pu contacter l'administration durant le déménagement. Une seule interruption du service téléphonique, de trois heures maximum, a été planifiée vendredi matin à partir de 6 h 30 afin de permettre le transfert de réseau.

Une salle de bain avec une baignoire remplie de boîtes de carton.

La baignoire du bureau du greffe a trouvé un nouvel usage. L'école Marie-Guyart a déjà servi de couvent et de pensionnat, ce qui explique que certaines pièces sont encore dotées de salles de bain complètes.

Photo : Radio-Canada / Joane Bérubé

Les nouveaux bureaux de l'hôtel de ville ne seront accessibles que lundi prochain, alors que tous devraient avoir terminé de s'installer.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Affaires municipales