•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un été incertain se présente chez les Maple Leafs

Babcock n'a jamais remporté de série à Toronto depuis son arrivée en 2015.

L'entraîneur-chef des Maple Leafs de Toronto Mike Babcock n'a pas mâché ses mots après avoir été éliminé pour la 3e fois de suite au premier tour des séries.

Photo : La Presse canadienne / Christopher Katsarov

Matthew Cullen

L'ambiance était particulière jeudi après-midi lors de la dernière conférence de presse de la saison des Maple Leafs. La ligne entre la déception, le regret et l'optimisme n'était parfois pas très claire dans les réponses données.

La formation torontoise a vidé le vestiaire après la fin abrupte de leur saison. La direction de l’équipe se tourne maintenant vers l’avenir.

Les Maple Leafs ont de grandes décisions à prendre cet été. Ils ont un noyau de jeunes joueurs, mais après avoir été exclue systématiquement depuis trois ans au premier tour des séries, la pression monte pour que l’équipe puisse mieux performer.

Voici les moments clés du point de presse

La déception

L'entraîneur-chef des Maple Leafs, Mike Babcock, dirige son équipe depuis le banc des joueurs.

L'entraîneur-chef des Maple Leafs, Mike Babcock, n'a jamais remporté une ronde des séries éliminatoires à Toronto depuis son arrivée à la tête de l'équipe en 2015.

Photo : Associated Press / David Zalubowski


Depuis que je suis à Toronto, notre équipe n’a jamais été aussi déçue, a affirmé Mike Babcock, entraîneur-chef des Maple Leafs. Nous avons eu beaucoup de succès au plan individuel cette année et nos hommes ont joué fort pour leurs coéquipiers. On voulait rester [en série] pendant longtemps. Dans cette industrie, il y a toujours du changement. Ça rend la situation encore plus difficile.

William Nylander (à gauche)

William Nylander (à gauche)

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette


C’est décevant, a ajouté pour sa part William Nylander, attaquant des Maple Leafs. J’ai déjà eu une saison écourtée. Avancer en série, c’est toujours le plus difficile. On apprend quelque chose chaque année. C’est une bataille. On doit mieux faire.

Auston Matthews et Garret Sparks célèbrent la victoire des Maple Leafs face aux Sabres.

Auston Matthews et Garret Sparks célèbrent la victoire des Maple Leafs face aux Sabres.

Photo : The Associated Press / Jeffrey T. Barnes

Auston Matthews, attaquant des Maple Leafs, a affirmé que [Perdre encore contre Boston], ça laisse un goût amer. Alors que des équipes jouent toujours en ce moment, nous, c’est fini. C’est frustrant. Il faut que ça nous motive pour l’année prochaine.

Le regret

Nazem Kadri des Maple Leafs a inscrit un tour du chapeau face aux Capitals de Washington.

Nazem Kadri des Maple Leafs a inscrit un tour du chapeau face aux Capitals de Washington.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Le joueur de centre Nazem Kadri a raté la plupart des matchs de la série après avoir été suspendu lors du deuxième affrontement.

Bien sûr que je regrette [mes actions.] C’était un geste stupide. Je voulais faire la bonne chose pour mes coéquipiers. Finalement, j’ai fait la mauvaise chose. Je veux défendre nos gars. J’ai besoin de le faire d’une manière plus intelligente. 

Le directeur général Kyle Dubas, prend la responsabilité au sujet de la dispute du contrat de William Nylander.

[La dispute] n’a pas mis William sur la voie de la réussite cette année, affirme-t-il. Je l’accepte, nous n’avons pas réussi à trouver un accord ni pour le camp d’entraînement ni pour le début de la saison. Il restait trois minutes avant l’heure butoir avant de conclure l’affaire. Ce n’est pas acceptable.

William Nylander répond pour sa part avoir aimé être là depuis le début de la saison. Je pense que ça fait partie des choses que je regrette…maintenant j’ai besoin de changer l’avis des gens [après ma saison difficile.]

L'optimisme

William Nylander

William Nylander

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Nous avons un excellent groupe, affirme William Nylander. Nous savons de quoi nous sommes capables. Cet été sera important pour moi afin de retrouver ma forme habituelle. 

Mike Babcock croit pour sa part que son équipe va dans la bonne direction. Mais nous avons besoin de plus de profondeur dans notre équipe. La ligue est tellement compétitive. Il y a beaucoup d’équipes qui sont déçues. Mais nous sommes dans une meilleure situation comparée aux situations des années passées.

Qui reste et qui part?

La plus grosse question s’agit de l’ailier droit Mitch Marner. Marner aura besoin d’un nouveau contrat cet été et il sera sans aucun doute largement récompensé après la meilleure saison de sa carrière (26 buts, 68 passes, 94 points). Il a récolté le plus de points parmi les Maple Leafs cette saison.

Cependant, dans l’ère du plafond salarial, une équipe ne peut pas garder tous ses joueurs. Les défenseurs clés Jake Gardiner et Ron Hainsey seront sans contrat le 1 juillet. L’attaquant Tyler Ennis et le gardien remplaçant Michael Hutchinson seront dans la même situation.

C’est un travail délicat pour Dubas. Comment améliorer une équipe avec tant de talent, mais qui a de la difficulté à gagner en série?

Le directeur général de 32 ans aura besoin de trouver des réponses.

Hockey

Sports