•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une mère et sa fille portées disparues à Calgary

Montage photo de Jasmine Lovett, à droite, et sa fille de 22 mois  Aliyah Sanderson à gauche.
On est sans nouvelles de Jasmine Lovett, à droite, et de sa fille Aliyah Sanderson depuis le 16 avril 2019. Photo: Services de police de Calgary
Radio-Canada

Jasmine Lovett et sa fillette Aliyah sont portées disparues depuis le 16 avril. La police a déclaré jeudi après-midi qu'elle traite désormais l'affaire comme un double homicide, et qu'un suspect est en garde à vue.

Selon les services de police, Lovett, 25 ans, et sa fille de 22 mois ont été vues pour la dernière fois le soir du 16 avril à leur domicile, dans le quartier de Cranston, situé au sud-est de Calgary.

Les comptes bancaires de Lovett ont été actifs pour la dernière fois deux jours plus tard, expliquent-ils.

La police a annoncé qu'un suspect, qui n’est pas le père de l'enfant, a été arrêté pour un interrogatoire.

Le suspect arrêté est connu des victimes, mais aucune accusation n'est porté contre lui pour le moment, affirme le sergent lors d'une conférence de presse.

La police a bouclé une section de Cranford Court S.E., autour d'un complexe résidentiel appelé Mosaic Cranston.

Sami Shariff, un habitant de Cranston, a déclaré à CBC/Radio-Canada qu'il avait vu un homme menotté assis sur une pelouse à proximité.

Le voisinage sous le choc

Un officier de police prend des photos dans un complexe de maisons devant des garagesLa police de Calgary mène des investigations dans le secteur de Mosaic Cranston, au sud-est de Calgary. Photo : Radio-Canada / Helen Pike

Des voisins ont déclaré que la police était sur place depuis plusieurs jours.

Tolga Tunzun, qui a récemment emménagé dans le quartier, a déclaré avoir vu la police fouiller le garage d'une résidence, ce qui a beaucoup attiré son attention.

Je n'aurais jamais prévu voir cela à Cranston.

Tolga Tunzun, une voisine

Dave Gibson a déclaré avoir vu des policiers fouiller les bâtiments voisins et les espaces verts communs.

Quand je suis arrivé ici aujourd'hui, j'ai vu ce qui ressemblait à une scène de crime médico-légale. C'est alarmant parce que ce n'est pas normal, a-t-il dit.

La police coordonne ses actions avec d'autres agences pour la recherche de preuves dans les secteurs de Cranston de Bragg Creek.

La police demande aux propriétaires de Bragg Creek et des environs de vérifier leur propriété et de signaler tout élément suspect.

Alberta

Disparition