•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa ne garantit pas une décision sur Trans Mountain avant les élections fédérales

Amarjeet Sohi, député d'Edmonton–Mill Woods et ministre des Ressources naturelles lors d'un point de presse à Calgary.

Le ministre des Ressources naturelles, Amarjeet Sohi.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le gouvernement fédéral se dit confiant, mais refuse de garantir que la décision sur l'oléoduc Trans Mountain sera prise avant les prochaines élections fédérales, a indiqué le ministre des Ressources naturelles, Amarjeet Sohi, à Calgary, jeudi.

La semaine dernière, la date limite pour l’approbation du pipeline avait été repoussée du 22 mai au 18 juin, pour permettre de mener adéquatement les consultations avec les communautés autochtones.

« Nous sommes engagés dans nos consultations avec les communautés autochtones. Nous avons près de 60 personnes et 8 équipes qui s’attellent à cela en Alberta et en Colombie-Britannique », a indiqué Amarjeet Sohi.

« Je suis sûr que, d'ici le 18 juin, le Cabinet sera en mesure de prendre une décision sur ce projet », a ajouté le ministre des Ressources naturelles.

Malgré cette nouvelle échéance, Amarjeet Sohi n’a pas voulu garantir que la décision serait prise avant les prochaines élections fédérales, attendues cet automne.

« Non, je ne peux pas m'engager à ça parce que ce n'est pas ma décision. C'est la décision du Cabinet », at-il déclaré.

« Ce que je peux dire, c'est que nous suivons le processus. Nous continuons à faire participer les communautés autochtones à un processus important de dialogue pour nous assurer de respecter notre obligation constitutionnelle. »

Amarjeet Sohi a aussi indiqué qu'il avait hâte de travailler avec Jason Kenney, le premier ministre désigné de l'Alberta.

« Nous avons un objectif commun. Travailler dur pour les Albertains sur l'objectif commun de continuer à faire croître l’économie, de créer des emplois et d’aller de l'avant pour garantir à nos ressources un accès aux marchés mondiaux », a-t-il indiqué.

Le ministre a toutefois critiqué les projets de Jason Kenney, qui veut éliminer la taxe carbone et lever le plafond des émissions de gaz à effet de serre générées par les sables bitumineux de l'Alberta.

« Chaque province devrait avoir son propre plan de lutte contre les changements climatiques. Le plafond sur les émissions provenant de l'exploitation des sables bitumineux est une composante de ce plan », a affirmé Amarjeet Sohi. « Les émissions générées en Alberta sont considérables. »

Le ministre des Ressources naturelles était de passage à Calgary pour annoncer une aide financière fédérale de 6,7 millions de dollars pour soutenir Eavor Technologies. Les fonds doivent permettre à l’entreprise de géothermie de financer la construction d’une usine modèle près de Rocky Mountain House, en collaboration avec Precision Drilling et Shell.

Avec les informations de La Presse canadienne

Alberta

Politique fédérale