•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La mairesse de Victoria invitée à visiter des exploitations de sables bitumineux en Alberta

La mairesse de Victoria pose pour la photo.
La mairesse de Victoria, Lisa Helps, montrée ici en 2016, a écrit à 19 des plus grandes sociétés pétrolières et gazières du monde pour leur demander des contributions financières, proportionnellement à leurs émissions de gaz à effet de serre. Photo: DoddsEyeMedia / Andrew Clippingdale
Radio-Canada

À la suggestion de certains membres du conseil municipal de Calgary, la mairesse de Victoria, Lisa Helps, est en Alberta cette semaine pour visiter des exploitations de sables bitumineux. Cette tournée survient après que le conseil municipal de Victoria a approuvé un éventuel recours collectif contre l'industrie des sables bitumineux.

Lisa Helps se joindra aux dirigeants de l'entreprise Cenovus et aux membres du groupe de défense de l’énergie Canada Action pour la tournée des installations. Vendredi, ils se rendront à Foster Creek pour visiter le projet de sables bitumineux à drainage par gravité assisté à la vapeur.

J'arrive avec l'esprit ouvert pour en apprendre davantage sur le secteur et pour élargir mon point de vue, a dit Mme Helps jeudi.

Canada Action est un groupe local de l’Alberta travaillant pour le secteur des ressources naturelles du Canada.

Les exploitations de sables bitumineux de Foster Creek avec des puits des hangarsLes exploitations de sables bitumineux de Foster Creek à Cenovus présentent des puits de 450 mètres de profondeur. De la vapeur est injectée pour ramollir et séparer le pétrole enfoui du sable. Photo : Cenovus

En décembre, la mairesse a écrit à 19 des plus grandes sociétés pétrolières et gazières du monde, leur demandant de contribuer à couvrir les factures croissantes de sa ville, proportionnellement à leurs émissions de gaz à effet de serre et à leur contribution au changement climatique.

Le conseil municipal se basait sur un rapport de 2015 selon lequel la prévalence de tempêtes, associée à une élévation de 1 mètre du niveau de la mer prévue d'ici 2100, pourrait entraîner des pertes liées aux perturbations commerciales à hauteur de 415 557 $ par jour à Victoria.

La Ville de Victoria a proposé à l’Association des communautés de l’île de Vancouver et du littoral de Vancouver (AVICC) de demander à l’Union de la Colombie-Britannique de lancer un recours collectif au nom des gouvernements locaux.

La résolution, dont le but était de recouvrer le montant des frais découlant du changement climatique imputé aux grandes entreprises énergétiques, a été rejetée la semaine dernière au congrès de l’AVICC.

Le conseiller municipal de Calgary, Jeff Davison, a dit que cette tournée était une occasion unique de montrer que le secteur de l'énergie au Canada poursuit un développement éthique et respectueux de l'environnement.

Bien que nous ne puissions pas changer les positions de tout le monde, je pense qu'il est important que nous puissions nous réunir et au moins parler des faits, a-t-il ajouté.

Les actionnaires de Cenovus Energy ont rejeté, mercredi, une motion qui voulait que l'entreprise se dote d'objectifs en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre conformes aux objectifs de l'Accord de Paris sur le climat.

Colombie-Britannique et Yukon

Affaires municipales