•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un incendie maîtrisé à l'usine Jiffy à Pokemouche

Pompiers sur la route menant à l'usine Jiffy le 25 avril 2019 à Pokemouche, au Nouveau-Brunswick.

Les pompiers ont maîtrisé un incendie à l'usine Jiffy, jeudi après-midi.

Photo : Radio-Canada / René Landry

Radio-Canada

Plus de peur que de mal à Pokemouche : un incendie s'est déclaré en après-midi à l'usine de la compagnie Jiffy, mais les pompiers ont maîtrisé la situation et éteint les flammes.

Le service d'incendie de Caraquet a reçu un appel vers 15 h 30 jeudi, explique le chef des pompiers, Marc Landry.

Bâtiment de l'usine Jiffy et camions le 25 avril 2019.

Marc Landry

Photo : Radio-Canada / René Landry

Grâce à l'intervention rapide des brigades de Shippagan et de Bertrand, qui ont appuyé celle de Caraquet, les pompiers ont rapidement éteint le feu qui s'était déclaré dans un mur de l'usine.

Une employée, Missy Munn, raconte comment elle a vécu les événements..

J’étais là quand ç’a sonné, et à 16 h on a été autorisés à aller chercher nos affaires pas plus loin que la salle de [pause]. Il y avait beaucoup de fumée à l’intérieur déjà. On pensait que c’était juste une alarme normale, mais quand on a appris qu’il y avait vraiment un feu, là, c’était différent. La panique s’est installée peu à peu. On souhaite de tout coeur que ça va être [maîtrisé] et éteint, car on sait que la tourbe, ça brûle, explique Mme Munn.

Les employés sont tous sortis du bâtiment et personne n'a été blessé.

Le pompier Marc Landry sur les lieux d'un incendie maîtrisé à l'usine Jiffy de Pokemouche, au Nouveau-Brunswick, le 25 avril 2019.

Marc Landry, chef de brigade des pompiers de Caraquet/Bas-Caraquet.

Photo : Radio-Canada / René Landry

Le pompier Marc Landry exlique que la situation aurait pu devenir dangereuse si les flammes s'étaient propagées, l'usine renfermant du matériel inflammable, mais les dommages, minimes, se résument au mur qui a pris feu et à un peu de dégât causé par la fumée.

Les employés devraient pouvoir reprendre le travail vendredi.

Avec des renseignements de René Landry et de Catherine Allard

Nouveau-Brunswick

Incendie