•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un bon Samaritain tué à Hamilton : pas d'accusation envers le policier

Photo de l'enseigne jaune du dépanneur; un policier monte la garde devant l'édifice.
Le dépanneur près duquel Yosif Al-Hasnawi a été tué. Photo: Radio-Canada / Andrew Collins
Radio-Canada

Aucune accusation ne sera déposée contre le policier qui est arrivé sur la scène de la fusillade qui a causé la mort d'un jeune homme de 19 ans à Hamilton en décembre 2017.

Le directeur de l'Unité des enquêtes spéciales de l’Ontario a conclu qu'il n'y avait aucun motif raisonnable de déposer des accusations criminelles contre un agent du Service de police de Hamilton, relativement au décès de Yosif Al-Hasnawi.

Le portrait d'un jeune hommeLa victime, Yosif Al-Hasnawi. Photo : Photo offerte par le centre islamique Al-Mostafa

Le jeune homme était aussi connu comme était le bon Samaritain, parce qu’il s’était porté à la défense d’un aîné qu’il ne connaissait pas, qui se faisait « déranger » par deux jeunes hommes près d’un dépanneur.

C’est alors qu’il a été blessé par balle. Le bon Samaritain a par la suite succombé à ses blessures.

Une enquête avait été ouverte à la suite d'allégations dans les médias concernant les actes des premiers intervenants sur les lieux, y compris de la police.

Plusieurs témoins affirmaient que les premiers répondants n'avaient pas pris les blessures du jeune homme au sérieux.

Les deux ambulanciers qui sont intervenus sur les lieux ont été licenciés en 2018, selon leur syndicat.

Toronto

Justice et faits divers