•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une éclosion de coqueluche est déclarée à Fredericton

Une petite fille qui tousse.
La coqueluche cause une toux sévère pendant des semaines. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Les autorités confirment que 12 cas de coqueluche, 10 enfants et 2 adultes, ont été répertoriés à Fredericton depuis le mois de janvier. Elles exhortent les parents à s'assurer que les vaccins des enfants soient à jour.

Une éclosion de coqueluche a été déclarée à Fredericton, où 10 enfants de plusieurs écoles et 2 adultes ont été diagnostiqués depuis janvier, a annoncé mercredi le médecin-hygiéniste régional, la Dre Na-Koshie Lamptey.

En temps normal, pas plus d’un cas par année est répertorié dans la région de Fredericton, et environ 27 sont confirmés à travers la province.

Nous ne sommes qu’en avril, nous avons à peine fait le quart de l’année et nous sommes déjà à 12 cas. C’est beaucoup plus que d’habitude.

Dre Na-Koshie Lamptey

Cela survient peu de temps après qu’une éclosion de coqueluche a été déclarée à l’École Moncton High le mois dernier avec la confirmation de cinq cas enregistrés.

Les autorités rappellent que la coqueluche est une infection qui se propage très facilement par les bactéries projetées dans l’air par la toux et les éternuements. Elle peut être grave pour les enfants, assure la Dre Na-Koshie Lamptey. Pour les nourrissons de moins d’un an, la coqueluche peut même être fatale.

Heureusement, nous n’avons eu à hospitalier personne pour l’instant, dit-elle.

Les enfants infectés ont entre 6 et 12 ans. Au moins un d’entre eux fréquente l’École Garden Creek. Les autres écoles touchées sont les suivantes : Park Street, Gibson-Neill Memorial, Nashwaaksis, Fredericton Christian Academy et George Street.

Dre Na-Koshie Lamptey exhorte les parents à consulter un médecin si un enfant présente des symptômes de la coqueluche et à s’assurer que leurs vaccins sont à jour.

Toute personne présentant des symptômes doit éviter d’entrer en contact avec des enfants et des femmes enceintes.

Des premiers symptômes qui s’apparentent à un rhume

Les premiers symptômes de la coqueluche sont les mêmes que ceux d’un rhume : un nez qui coule, une faible fièvre et une toux légère.

La toux s’empire cependant après quelques jours, engendrant même des crises de toux qui peuvent créer des vomissements. Cette toux peut durer deux mois. Les symptômes commencent généralement entre 7 et 10 jours après avoir été exposé à la bactérie. Celle-ci peut être transmise jusqu’à trois semaines après le début des symptômes.

Avec les informations de Bobbi-Jean MacKinnon de CBC

Nouveau-Brunswick

Santé publique