•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Séries LHJMQ : les Huskies passent en grande finale

Un joueur de hockey transporte la rondelle sur la patinoire.

Le capitaine des Huskies de Rouyn-Noranda, Rafaël Harvey-Pinard (archives).

Photo : Radio-Canada / Marc-Olivier Thibault

Marc-Olivier Thibault

Les Huskies passent en grande finale de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) grâce à une victoire hier de 6-3 sur l'Océanic de Rimouski.

La troupe de Mario Pouliot s'est sauvée avec le match et la série grâce à quatre buts consécutifs, dont trois en troisième période.

Félix Bibeau avait d'abord créé l'égalité 3-3 en milieu de deuxième période, et Joël Teasdale a donné l'avance aux visiteurs dès la 20e seconde de jeu du troisième vingt. Bibeau a ajouté son deuxième de la rencontre 93 secondes plus tard avant que Justin Bergeron ne mette le match hors de portée de façon définitive à 14:51.

Après la rencontre, Félix Bibeau des Huskies s'est dit très heureux d'accéder à la finale du circuit Courteau. On est très content, on va profiter d'une semaine de pratique et de repos pour soigner de petites blessures, dit-il. On est vraiment content, mais en même temps on est humble, on a pas encore notre nom sur la coupe.

Deux joueurs de hockey lors d'une mise en échec contre la bande.

L'attaquant des Huskies de Rouyn-Noranda, Félix Bibeau lors d'un match face à l'Océanic de Rimouski (archives).

Photo : Radio-Canada / Marc-Olivier Thibault

Jacob Neveu et Patrik Hrehorcak ont marqué les autres buts des Huskies qui ont joué cette série sans Peter Abbandonato, le meilleur marqueur de la ligue, victime d'une mononucléose.

Carson MacKinnon, Alexis Lafrenière et Jeffrey Durocher ont inscrit les buts de l'Océanic, qui a été limité à 21 tirs. Les Huskies en ont obtenu 34.

Lors de cette série, les deux entraîneurs se sont lancés quelques petites flèches dans les médias.

Après le match ultime, Mario Pouliot des Huskies et Serge Beausoleil de l'Océanic se sont plutôt lancé quelques fleurs. Il s'est dit des choses dans cette série-là, mais reste que j'ai beaucoup de respect pour Serge, précise Mario Pouliot. C'est un entraîneur de premier niveau. On sait tous ce qu'il a fait comme travail ici à Rimouski, il a gagné la Coupe du Président en 2015. L'Océanic est une organisation de premier niveau.

On se connait depuis 20 ans, on est très compétitif les deux. Beaucoup de respect aussi. Mario a très bien dirigé son équipe, ce n'est pas facile gérer une équipe comme ça. Ils sont droits, ils n'ont aucune faiblesse. Ils savent jouer avec l'avance et savent récupérer des reculs.

Serge Beausoleil

Les Huskies ont rendez-vous en finale contre le gagnant de la série entre Drummondville et Halifax.

Ces derniers mènent cette série 3-1.

Avec les informations de La Presse canadienne

Abitibi–Témiscamingue

Hockey junior