•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une ex-candidate du PCU à Calgary attaque en justice le NPD provincial

Pancarte indiquant le lieu de vote
l'ex-candidate du Parti conservateur uni, Cyndy Morin, réclame 650 000 $ en dommages et intérêts. Photo: La Presse canadienne / Jeff McIntosh
Radio-Canada

L'avocate et ancienne candidate au sein du Parti conservateur uni (PCU) à Calgary-Fish Creek, Cyndy Morin, poursuit le Nouveau parti démocratique (NPD) provincial en justice.

Selon Cyndy Morin, le NPD a diffusé un communiqué de presse diffamatoire à son sujet lors de la campagne au sein du PCU.

Le communiqué de presse, publié en août 2018, accuse Cyndy Morin d'avoir accepté des dons illégaux d'entreprises dans le cadre de sa campagne, et met en cause son cabinet d'avocats.

Mme Morin, qui a abandonné la course peu de temps après, indique que son retrait visait à combattre les allégations contenues dans ce communiqué de presse.

Ils ont expressément déclaré que Morin avait commis des actes illégaux et des infractions contraires à la loi, portant ainsi atteinte à son honnêteté, à son intégrité, à sa loyauté et à son caractère, en tant qu'individu et en tant qu'avocat, lit-on dans un communiqué paru mercredi.

Selon Cyndy Morin, elle a reçu un nombre important de messages dénigrants sur les médias sociaux dans les jours qui ont suivi la publication du communiqué du NPD, remettant ainsi en cause la réputation de son cabinet d'avocats.

En plus des 650 000 $ demandés en dommages-intérêts, Mme Morin réclame également des dommages-intérêts punitifs, ainsi que le remboursement des coûts de l'action en justice.

CBC/Radio-Canada a contacté le NPD, qui n'a pas encore répondu.

Alberta

Politique provinciale