•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des riverains découragés en Mauricie et au Centre-du-Québec, alors que le pire s’en vient

Rue barrée avec de l'eau et des maisons

À la hauteur de Nicolet, le niveau du fleuve Saint-Laurent a dépassé le seuil qui avait été atteint en 2017.

Photo : Radio-Canada / Marilyn Marceau

Marilyn Marceau

Ajouter des sacs de sable ou des pompes, les riverains de la région ont pris des précautions supplémentaires mercredi en apprenant que le niveau du fleuve Saint-Laurent et du lac Saint-Pierre pourrait monter plus haut que prévu.

On voit [l’eau] et on espère que ça recule. C’est stressant pour tout le monde, explique Denis Lafrance qui habite à Nicolet, près du fleuve Saint-Laurent.

Homme devant son terrain rempli d'eau

À Nicolet, des militaires sont venus porter d'autres sacs de sable mercredi chez Denis Lafrance, qui est lui-même un ancien combattant.

Photo : Radio-Canada

Ça vient décourageant, affirme Suzanne Auger, qui habite dans le même secteur.

Vu qu’il faut ramasser de l’eau [la nuit], le sommeil n’est pas aussi bon qu’à l’habitude. On vit un peu d’anxiété, ajoute-t-elle.

Dame les pieds dans l'eau devant une maison

Des intervenants psychosociaux du réseau de la santé vont à la rencontre des sinistrés, comme ici à Nicolet.

Photo : Radio-Canada

Des intervenants psychosociaux ont commencé à sillonner les secteurs inondés pour offrir du soutien psychologique aux résidents.

Le porte-parole de la Sécurité civile pour la Mauricie et le Centre-du-Québec, Bernard Létourneau, affirme que les intervenants du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSSMCQ) font du repérage sur le terrain depuis quelques jours. Il a lui-même accompagné une intervenante dans un secteur inondé de Nicolet mercredi, pour lui permettre d'aller rencontrer les résidents dont la maison est isolée par l'eau.

Plus de militaires et des sacs de sable

La Ville de Nicolet a à nouveau fait appel aux Forces armées canadiennes pour aider les résidents à protéger leurs maisons avec des sacs de sable.

Militaire dans une grue de tracteurs, sur des sacs de sable

Une trentaine de militaires ont distribué et placé des sacs de sable mercredi à Nicolet.

Photo : Radio-Canada

Une trentaine d’entre eux étaient à pied d’oeuvre à Nicolet. Ils étaient près de 250 en tout mercredi en Mauricie et au Centre-du-Québec.

À Bécancour, la Ville a commandé 4000 nouveaux sacs de sable pour s’assurer de ne pas en manquer.

Mauricie et Centre du Québec

Conditions météorologiques