•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les feux ont suscité des élans de solidarité en Saskatchewan pour éviter le pire à Biggar

Des pompiers tentent de maîtriser un feu de broussailles près de Biggar, en Saskatchewan.

Des pompiers tentent de maîtriser un feu de broussailles près de Biggar, en Saskatchewan.

Photo : La Presse canadienne / Kayle Neis

Radio-Canada

Un mouvement de solidarité s'est déclenché, en Saskatchewan, pour aider les pompiers et les volontaires qui se battent contre des feux de broussailles dans la région de Biggar, à une centaine de kilomètres à l'ouest de Saskatoon.

Laura Kowalchuk et Cheryl Desrosiers, deux habitantes de Biggar, ont organisé une collecte de dons dans le but d'aider les personnes qui combattent les feux.

« C’est comme si toute la province, en quelque sorte, nous prenait dans ses bras. Ici, nous avons besoin de l’aide et nous la recevons en abondance », se réjouit Cheryl Desrosiers.

Elle ajoute que des gens sont venus de partout apporter des aliments. Des entreprises de la province ont aussi participé à cet effort collectif.

Même si Biggar est hors de danger pour l’instant, des feux de broussailles ravagent toujours des terres agricoles dans la région.

Les sapeurs-pompiers, avec l’aide d’autres volontaires, se battent jour et nuit, depuis lundi, pour maîtriser les flammes.

Laura Kowalchuk et Cheryl Desrosiers donne une entrevue placées devant des produits alimentaires collectés.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Laura Kowalchuk et Cheryl Desrosiers, deux résidentes de Biggar, ont organisé une collecte de dons dans le cadre des efforts pour combattre les feux.

Photo : Radio-Canada

« Ils travaillent dur et font de longues heures. Ils ont besoin d’être nourris. On doit s’occuper d’eux », explique Laura Kowalchuk.

« Les gens de partout dans les environs apportent beaucoup de produits. Ça fait chaud au cœur », dit Laura Kowalchuk avec reconnaissance.

Des épiceries locales ont rempli des boîtes de denrées, et des restaurants ont préparé des déjeuners.

Le propriétaire du Subway de la ville, Hiren Gajjar, s’est aussi porté volontaire pour nourrir les troupes.

« C’est une possibilité qu’on avait et on va le faire pour les pompiers », déclare-t-il.

L’état d’urgence, décrété pour la municipalité rurale et la ville de Biggar, a été réduit, mardi, à un avis concernant la qualité de l’air, après qu’un important feu de broussailles a causé un épais nuage de fumée dans la région.

Les conditions extrêmement sèches et venteuses en Saskatchewan expliquent, en partie, les incendies observés dans la province.

Mercredi, plus de 85 municipalités rurales et 15 villes et villages ont interdit les feux de plein air.

Avec les informations de Grégory Wilson

Saskatchewan

Économie sociale et de partage