•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'eau de l'Abitibi-Témiscamingue atteindra bientôt l'Outaouais

Une goutte d'eau coule d'un morceau de glace qui fond.
La fonte des neiges tardive en Abitibi-Témiscamingue pourrait prolonger la durée des inondations en Outaouais. Photo: Radio-Canada / Mélanie Picard
Emily Blais
Jean-Marc Belzile

Une partie de l'eau qui coule en Abitibi-Témiscamingue se retrouvera en Outaouais au cours des prochaines semaines.

L'eau atteindra différents plans d'eau, dont la rivière Kinojévis, qui se déverse directement dans la Rivière des Outaouais.

Les inondations dans cette région pourraient donc durer plus longtemps.

Le barrage Bourque près de Kitcisakik régule le niveau de l'eau du réservoir Dozois.

Une barrage d'Hydro Québec.Le barrage Bourque, près de Kitcisakik, contrôle le niveau de l'eau dans le réservoir Dozois. Photo : Radio-Canada / Mélanie Picard

Il est présentement rempli à 10 %, selon Michel Boisvert, chef des Installations de production en Abitibi-Témiscamingue pour Hydro-Québec.

On va ouvrir les portes uniquement lorsque soit on va avoir un niveau qui va être trop important au réservoir Dozois et qui peut compromettre son intégrité, ou encore quand on va avoir des débits dans la rivière des Outaouais qui vont permettre de relâcher cette eau-là pour la sécurité des gens, précise-t-il.

Une partie de l'eau va descendre également vers Montréal. Hydro-Québec compte suivre la situation au cours des deux à trois prochaines semaines.

On le sait que cette eau-là va descendre dans le sud du Québec et même s'il n'y a plus de neige au sud et que les rivières au sud se calment, bien là c'est l'eau de l'Abitibi, c'est l'eau du nord qui va descendre dans la grande région de Montréal et il faut que les gens même au sud prennent en compte que ça peut être des conditions en eau importante pour encore deux à trois semaines, explique Pierre-Marc Rondeau, ingénieur en Planification de la Production et Gestion de l'eau à Hydro-Québec.

Abitibi–Témiscamingue

Conditions météorologiques