•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un autre balayage et une participation à la finale pour les 67

Des joueurs se sautent dans les bras après une victoire
Les joueurs des 67 célèbrent leur victoire de la Coupe Bobby Orr Photo: Radio-Canada / Jonathan Jobin
Jonathan Jobin

Les 67 d'Ottawa ont encore trouvé une façon de remporter un match et de balayer une série, mercredi soir, à Oshawa. En retard d'un but, en toute fin de troisième période, face aux Generals, ils ont égalé la marque avant de compter le but de la victoire, 2-1, en prolongation.

L’entraîneur nous a parlé entre les périodes. Il criait parce qu’il était un peu fâché. Il veut notre succès et nous voulions lui montrer à quel point nous voulions la victoire, raconte l’attaquant Tye Felhaber.

Ce même numéro 29, prolifique buteur de la formation, a marqué les deux buts des 67. Le vétéran n’avait pas connu un grand match jusque-là.

C’est un sentiment extraordinaire. Maksimovich m’a fait deux belles passes. Tout le monde veut être ce joueur qui se lève dans les grands moments. Je suis chanceux d’avoir l’appui de mes coéquipiers.

Tye Felhaber, attaquant des 67

Les 67 ont profité d’un avantage numérique de deux hommes en fin de match pour égaler la marque. Ils ont complété le travail alors qu’il restait quelques secondes à la deuxième pénalité en prolongation.

Je n’ai pas aimé notre façon de jouer en première et deuxième période. C’était mieux en troisième. On a mieux joué, on bougeait mieux la rondelle, on travaillait plus fort et on a gagné plus de batailles. On a finalement marqué le gros but à la fin, dit l’entraîneur André Tourigny.

Deux joueurs de hockey sont épaule à épaule dans le coin de la patinoire et tentent d'obtenir la rondelleLe joueur des 67, Auston Keating, lutte pour la rondelle avec Danil Antropov des Generals Photo : Valerie Wutti / 67 d'Ottawa

On est restés humbles tout au long de la saison. On s’est jamais emballé avec les chiffres et ça vient de payer pour nous autres.

André Tourigny, entraîneur-chef des 67

C'est une 12e victoire de suite en séries et un 3e balayage pour les 67 qui ont éliminé les Bulldgogs, les Wolves et, maintenant, les Generals.

La tournure des événements est positive pour les 67, mais la formation a bien failli devoir jouer un 5e match vendredi. Le gardien des Generals, Kyle Keyser, arrêtait absolument toutes les rondelles dirigés vers lui jusqu’à ce qu’il craque devant Felhaber. Le portier a finalement terminé la rencontre avec 42 arrêts.

Un gardien de but au hockey est sur la patinoire après avoir réalisé un arrêtLe gardien des Generals vient de réaliser un arrêt devant Sacha Chmelevski des 67 Photo : Valerie Wutti / 67 d'Ottawa

Le gardien Michael DiPietro n’a bloqué 21 tirs, mais il a fait des arrêts importants à des moments clés. Il a fait de très gros arrêts pour nous garder dans le match. Sans lui, Felhaber n’aurait pas eu la chance d’égaler la marque, a précisé l’entraîneur.

Avec cette victoire, les 67 sont champions de l’Est dans la Ligue de l’Ontario (OHL) et ont mis la main sur la Coupe Bobby Orr. C’est le cas de le dire, parce que Sacha Chmelevski a pris le trophée dans ses bras lorsqu’on lui a présenté, malgré les signes de désapprobation de ses coéquipiers.

Les 67 affronteront maintenant le gagnant de la série entre le Spirit de Saginaw et le Storm de Guelph en grande finale de la OHL. Saginaw mène 3-1.

La finale devrait commencer le mercredi 1er mai à la Place TD.

Ottawa-Gatineau

Hockey