•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La situation des sans-abri s’aggrave dans le Grand Sudbury

Un sans-abri qui couche dehors
De plus en plus de personnes se retrouvent à la rue dans le Grand Sudbury. Photo: Radio-Canada / CBC News
Justine Cohendet

Le nombre de personnes en situation d'itinérance continue de progresser à Sudbury, selon la Ville et le réseau des sans-abri, qui pointent du doigt, notamment, le manque de logements abordables.

Cinq après la mise en place d’un plan décennal de lutte contre l’itinérance, la liste d’attente pour bénéficier d’un logement à loyer modéré continue de s’allonger.

Nous n’avons pas assez de logements abordables; 2000 personnes sont sur la liste d’attente.

Nicole Dixon, coordonnatrice du programme de logement du Grand Sudbury

Cinq ans d’attente

La coordinatrice estime qu’une personne qui essaie d’obtenir un appartement avec une seule chambre attend en moyenne cinq ans. La Ville possède environ 5000 logements.

Il y a quelques années, il fallait deux ans pour obtenir un appartement à loyer modéré, regrette Nicole Dixon, la coordonnatrice du programme de logement du Grand Sudbury.

Raymond Landry, le coordonnateur du Réseau des sans-abri, abonde dans le même sens.

On a besoin de différents genres de logements, on a besoin de logements mixtes, on ne veut pas créer des ghettos.

Raymond Landry, coordonnateur du Réseau des sans-abri

Comme Nicole Dixon, il estime que la situation s’aggrave dans la capitale du nickel.

Les gens à faible revenu ou qui vivent de l’assistance sociale n’arrivent pas à suivre l’augmentation du coût de la vie, surtout avec les augmentations récentes du prix des logements dans la ville du Grand Sudbury, explique-t-il.

Plus de ressources

La crise semble être telle que même l’augmentation des ressources n’a pas permis de faire diminuer le nombre de sans-abri.

Selon Raymond Landry, il y a eu davantage d’investissements du fédéral, du provincial et du municipal ces dernières années.

Le réseau des sans-abri a doublé au chapitre des ressources humaines. On était neuf il y a deux ans et demi, et on est maintenant une quinzaine dans l’équipe, raconte-t-il.

L'extérieur du Centre du samaritain.Le Centre du samaritain à Sudbury offre ses services aux moins fortunés de Sudbury. Photo : Radio-Canada / Didier Pilon

La Ville poursuit ses consultations avec les résidents jusqu’au 22 mai afin de recueillir leurs commentaires et propositions concernant son plan décennal de lutte contre la pauvreté.

Nord de l'Ontario

Pauvreté