•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Ontario ouvert à revoir la zone de protection du caribou des bois

deux caribous en contre-jour dans la neige
Le caribou des bois est une espèce menacée en vertu de la Loi sur les espèces en voie de disparition de l’Ontario. Photo: La Presse canadienne / Nathan Denette
Philippe de Montigny

Après une dizaine d'années sans réel dialogue avec la province, le maire de Hearst a pu partager mercredi, lors d'une rencontre avec le ministère de l'Environnement, ses suggestions et ses préoccupations au sujet des efforts de conservation du caribou des bois.

Une série de consultations dirigée par la province a eu lieu en vue de modifier l’entente sur la protection du caribou des bois, qui vit majoritairement dans la forêt boréale du nord de l’Ontario.

À présent, le périmètre sud des aires de répartition longe la route 11, bien que les populations de caribous se trouvent bien plus au nord, affirme le maire de Hearst, Roger Sigouin.

Depuis des années, de nombreuses municipalités du nord y voient un obstacle pour les industries forestière et minière, qui contribuerait à l’exode rural.

On va tomber avec un genre de parc qui va faire vraiment mal aux communautés. Ce sont des fermetures d’écoles, d’églises, de restaurants et tout.

Roger Sigouin, maire de Hearst
Le maire de Hearst, Roger Sigouin.Le maire de Hearst, Roger Sigouin, était à Toronto mercredi dans le cadre d'une consultation du ministère ontarien de l'Environnement sur l'entente de protection du caribou des bois. Photo : Radio-Canada

Des aires de répartition ont été établies il y a plus d’une quinzaine d’années afin de limiter l’activité industrielle et de favoriser la reproduction des caribous. Or, les populations locales sont en déclin dans huit des neuf territoires protégés, selon un rapport de 2017.

Une lueur d’espoir

Bien qu’il ait à coeur la protection des richesses naturelles et des espèces menacées, le maire de Hearst estime qu’il est possible de redessiner le périmètre de l’aire de conservation, sans mettre en péril la population de caribous.

M. Sigouin, qui déplorait l’inaction du précédent gouvernement libéral, affirme que le gouvernement progressiste-conservateur semble être plus à l'écoute.

Ça reste à suivre, mais on veut continuer d'être impliqués au niveau de la province, affirme le maire, qui n’a pas pu discuter des détails de la rencontre en raison d’une entente de non-divulgation.

D'autres consultations organisées par le ministère de l’Environnement doivent avoir lieu au cours des prochaines semaines.

Nord de l'Ontario

Protection des espèces