•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La tour Origine boudée par les acheteurs

Le projet immobilier Origine

Photo : Radio-Canada / Maxime Corneau

Maxime Corneau

Signe que le marché du condo à Québec n'est pas à son meilleur, le projet phare de l'écoquartier de Pointe-aux-Lièvres, la tour Origine, peine à trouver des acheteurs.

Un an après la fin de la construction de l’immense tour en bois de 13 étages, tout juste 52 % des quelque 90 appartements ont été achetés.

« J’aurais préféré que le projet trouve preneur dans un horizon plus court, bien entendu », lance George Blouin, membre du comité de gestion de NEB, l’entreprise qui se trouve derrière le projet.

L’entreprise NEB a dû adapter sa stratégie de mise en marché. M. Blouin explique que plusieurs condos ont été loués avec option d’achat devant le manque d’intérêt immédiat des investisseurs.

« Aujourd’hui, les gens pensent plus être locataires que propriétaires. C’est ce que l’on comprend, souligne-t-il. Le client, le locataire, à la fin, s’il décide d’acquérir l’unité, il va y avoir une grande partie de sa mise de fonds qu’il va avoir ramassée lors de la location. »

George Blouin refuse toutefois d’être pessimiste quant à l’avenir de ce projet immobilier « innovateur ». Il croit que le développement toujours en cours de l’écoquartier peut faire peur à certains, mais il demeure confiant pour la suite.

« On a encore des terrains vagues autour du projet, ce qui fait que ça peut nuire un peu à la mise en marché. Les clients doivent se projeter dans l’avenir pour voir un peu les aboutissements du développement du quartier dans son ensemble. C’est clair que c’est un point négatif présentement. »

Un marché fragile

Les difficultés de mise en marché connues par la tour Origine seraient tout à fait dans l’ordre des choses, selon l’économiste Joanie Fontaine de la firme d’analyse immobilière JLR.

Mme Fontaine rappelle que le marché du condo dans la grande région de Québec a été victime du grand nombre d’unités disponibles lors des dernières années. Elle remarque toutefois pour la dernière année une hausse de 9 % des ventes de condos.

« Cette année, ça semble reprendre un peu, c’est une reprise légère. Ça reste un marché quand même difficile », note-t-elle.

L’économiste souligne que les condos des quartiers centraux sont le segment de ce marché qui connaît la plus belle reprise.

George Blouin espère pour sa part que son projet saura profiter de ce regain. « On le sait, qu’éventuellement le quartier va prendre son envol et que les terrains vacants vont être mis en marché par la Ville. »

L’écoquartier de la Pointe-aux-Lièvres mis de l’avant par la Ville de Québec vise à redonner vie à cet un ancien secteur industriel situé entre Saint-Roch et Limoilou. Trois projets immobiliers y ont vu le jour dans les dernières années : la tour Origine, les écopropriétés Habitus et les logements communautaires PAL6.

Immobilier

Économie